Accueil Monde France

Jawad, le «logeur de Daesh» à Paris, pourrait échapper aux poursuites pour terrorisme

L’horizon judiciaire de Jawad Bendaoud pourrait bientôt s’éclaircir.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Jawad Bendaoud a-t-il logé sciemment les terroristes des attentats de Paris? Selon des informations révélées par Le Parisien, cette question cruciale pourrait être bientôt tranchée. Et les nouvelles pourraient être bonnes pour celui qui a été le « logeur » de Abdelhamid Abaaoud, sa cousine, Hasna Aït Boulhacen et du kamikaze Chakib Akrouh, dans l’appartement « conspiratif » de Saint-Denis.

Selon le quotidien français, le juge d’instruction en charge des attentats envisagerait de requalifier les faits reprochés à ce prévenu «s’il n’y avait pas de nouveaux éléments ».

Devant le tribunal correctionnel

Celui qui avait fait rire la Toile dans un contexte bien sombre avec son intervention absurde devant les caméras de télévision pourrait ainsi échapper aux poursuites pour terrorisme.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs