Voile

Décodage Pas facile de mettre «skipper» au féminin

Le Vendée Globe n’avait accueilli que sept femmes en huit éditions. L’épreuve 2020, partie dimanche dernier des Sables d’Olonne, en compte six ! L’ouverture, enfin, d’un milieu qui fleure bon la testostérone ? Deux des participantes, Samantha Davies et Isabelle Joschke, se penchent sur la question.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

Allez au-delà de l'actualité

Accédez à tous les articles en illimité dès 9€ par mois

S'abonner