Accueil Belgique Politique

Comité de concertation: ce qui justifie un passage au code orange

Un accord politique existe pour faire basculer le code rouge du baromètre covid vers le niveau inférieur, l’orange. Avec de nombreux assouplissements à la clé.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 8 min

Il y a trois semaines, les autorités politiques inauguraient (pas peu fières) le baromètre coronavirus dans la foulée du Comité de concertation (Codeco). L’outil, né dans la douleur après dix-huit mois d’errements, doit nous guider pour le déconfinement et être ressorti en cas de nouvelle poussée épidémique causée par l’un ou l’autre variant.

Ce vendredi, le Premier ministre Alexander De Croo organise une nouvelle réunion avec ses collègues du fédéral et les ministres-présidents régionaux afin d’acter le passage du niveau rouge, le plus critique sur l’échelle du baromètre, vers l’orange. Ce basculement permettra de nombreux assouplissements, du moins dans les secteurs concernés par le baromètre, à savoir l’horeca, l’événementiel ou encore la culture. Il ne dispensera toutefois pas de l’utilisation du Covid Safe Ticket, actif depuis dix-sept semaines en Belgique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Bricourt Noela, vendredi 11 février 2022, 11:26

    J'en arrive à ne lire que les titres tellement le journal ne fait que se répéter de jour en jour .

  • Posté par Coppens Jean-pierre , vendredi 11 février 2022, 10:13

    L’allègement des mesures me paraît justifié. Non seulement pour les raisons évoquées par les journalistes du Soir. Mais aussi pour une autre raison : la barrière immunitaire. Bien sûr, il ne s’agit pas encore d’une immunité de groupe. Mais cela pourrait déjà avoir un effet significatif : un grand nombre de Belges ont été contaminés par le variant Omicron durant le mois de janvier. Ces personnes sont en principe immunisées contre ce variant, qui est toujours le variant dominant à l’heure actuelle (98%). Elle font en quelque sorte barrière et cela explique la diminution rapide des contaminations. On ne peut évidemment pas tout relâcher trop vite, pour ne pas favoriser l’émergence du sous-variant B2, comme au Danemark. Enfin, les personnes fragiles doivent continuer à se protéger : les rapports de Sciensano nous montrent que ce sont à nouveau principalement les personnes de plus de 85 ans qui décèdent du Coronavirus, surtout des personnes âgées non institutionnalisées. Par manque de vaccination ? Ou une impossibilité à s’immuniser malgré les vaccinations à cause d’un système immunitaire défaillant ?

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, vendredi 11 février 2022, 12:05

    Argumentation et questions pertinentes.

  • Posté par De Blomme Dimitri, vendredi 11 février 2022, 8:18

    Si on ne respecte pas les critères du baromètre pour passer de rouge à orange. A quoi sert le baromètre? La Belgique, paradis du lobbying !

  • Posté par Lecocq Annie, vendredi 11 février 2022, 17:20

    A rien !

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs