BASKET-LAKERS-NUGGETS
BKN-BKO-SPO-MIAMI-HEAT-V-BOSTON-CELTICS---GAME-FIVE
Anthony Davis
BKN-BKO-SPO-BOSTON-CELTICS-V-MIAMI-HEAT---GAME-FOUR
USA BASKETBALL NBA PLAYOFFS
@EPA
BKN-BKO-SPO-DENVER-NUGGETS-V-LOS-ANGELES-LAKERS---GAME-TWO
BKN-BKO-SPO-BOSTON-CELTICS-V-MIAMI-HEAT---GAME-THREE
BKN-BKO-SPO-DENVER-NUGGETS-V-LOS-ANGELES-LAKERS---GAME-ONE
BKN-BKO-SPO-DENVER-NUGGETS-V-LOS-ANGELES-LAKERS---GAME-ONE
PHOTONEWS_10852124-381
Boston - Miami
AFP
AFP
BKN-BKO-SPO-LOS-ANGELES-CLIPPERS-V-DENVER-NUGGETS---GAME-SIX
Lebron James
Le choix de la rédaction
  1. Cette convention entend renforcer le rôle du psychologue. Pour bénéficier de séances remboursées, les patients n’auront plus l’obligation de passer par leur médecin traitant.

    Le remboursement des séances psy passe à la vitesse supérieure

  2. PHOTONEWS_10931751-020

    JO 2020: l’athlétisme entre en piste plein d’optimisme

  3. La ministre de l’Intérieur, Annelies Verlinden, ne souhaite plus réserver la direction de l’Ocam «à un nombre limité de diplômes».

    Un superflic à la tête de l’Ocam? Ce sera bientôt possible

La chronique
  • Coronavirus – La vie devant toi (saison 2), jour 500: les bracelets

    En juin dernier, aux Etats-Unis, il s’est passé un truc incroyable.

    Des bracelets de trois couleurs ont fleuri au poignet des gens. Des gens dans la rue, des gens au boulot lors du retour au présentiel, des gens à des fêtes, à des mariages, des concerts, des événements. On appelle ça « le code couleur Covid-19 » et il a été mis en place pour les personnes qui ne sont pas – ou plus – à l'aise avec les interactions physiques.

    Il y a le bracelet rouge, le plus radical, qui dit : « Hi ! I’m keeping my distances » (« Salut, je préfère garder mes distances »). Le jaune, sur ses gardes : « Okay with talking but not touching » (« On peut parler sans se toucher »). Et le vert, le plus cool de la bande, qui est totalement « Okay with hugs & high-fives » (« Ok pour les câlins et les tope-là »).

    La Chambre de commerce de Virginie – 650 entreprises, 500.000 employé.e.s – a classé temporellement ces trois...

    Lire la suite

  • Les inondations sont aussi un tsunami social

    Le constat est hélas assez banal : quand une situation de crise survient, les premières victimes sont souvent les plus pauvres. Ou les plus faibles. Ou les plus fragiles. Ou les plus isolés. Ou les moins instruits. Ou les moins informés. Le malheur s’ajoute alors au malheur.

    La règle vaut pour les inondations catastrophiques de la mi-juillet. Elle n’est pas absolue bien sûr : les statisticiens trouveront...

    Lire la suite