BKN-BKO-SPO-HOUSTON-ROCKETS-V-BOSTON-CELTICS
PHOTONEWS_10852124-384
@EPA
AFP
AFP
BKN-BKO-SPO-MILWAUKEE-BUCKS-V-WASHINGTON-WIZARDS
©AFP
ACE-BKN-BKO-CEL-HUM-SPO-THE-CELEBRATION-OF-LIFE-FOR-KOBE-&-GIANN (3)
©News
USA BASKETBALL NBA
BELGAIMAGE-160989443
USA BASKETBALL NBA
BKN-BKO-SPO-MEMPHIS-GRIZZLIES-V-LOS-ANGELES-LAKERS
AFP
PHOTONEWS_10634674-009
epa
Le choix de la rédaction
  1. Une plage près de Girona en Catalogne.

    Reconfinement en Espagne: un risque de coup de frein pour un secteur touristique fragilisé

  2. d-20180418-3LQ7JN 2020-07-03 11:36:02

    La Belgique, pays le plus touché par le coronavirus? Une comparaison fallacieuse

  3. Joe Biden et Kamala Harris lors d’un meeting de campagne à Détroit, le 9 mars dernier
: le futur «
ticket
» démocrate pour la présidentielle
?

    Joe Biden rêve toujours d'un ticket avec Michelle Obama

La chronique
  • Lettre d’Europe: la pandémie s’éloigne, les questions climatiques restent

    Que la pandémie s’éloigne effectivement ou que les Européens s’habituent simplement à vivre avec elle, une chose est sûre : la lutte contre le changement climatique et ses conséquences dévastatrices sur nos vies reste notre plus grand défi.

    À Bruxelles, la Pologne va trouver sur la table des négociations le problème du CO2 car certains pays de l’Union européenne veulent que le Fonds pour une transition juste (avec, à la clé, 8 milliards d’euros pour la Pologne) soit accordé uniquement si Varsovie adhère à l’objectif européen de neutralité carbone fixé à 2050. Si, en décembre dernier, le gouvernement polonais est parvenu à retarder la décision, de nombreuses capitales européennes veulent aujourd’hui subordonner l’accord budgétaire à une décision claire de la Pologne sur la politique climatique communautaire.

    Cracovie la plus polluée

    Pourquoi, en Pologne, où près de la moitié de la...

    Lire la suite

  • Avis à Emmanuel Macron: on n’a pas deux fois l’occasion de faire bonne impression

    Et donc, en France, c’est le Président qui a un gros problème – des politologues le disent même détesté –, c’est son Premier ministre qui est populaire, mais c’est ce dernier qui remet son tablier.

    Il est trop tôt pour prendre la totale mesure du « changement » que veut imprimer un Président en grande difficulté en remplaçant Édouard Philippe par le haut fonctionnaire Jean Castex. Il faudra attendre la composition du gouvernement et vérifier s’il y a, par exemple, constitution d’...

    Lire la suite