ATP Vienne: Novak Djokovic plus qu’à une victoire du record de Sampras

EPA
 
Belga
Belga
Photonews
Belga
@Belga
@Belga
La distanciation par bulles est bien respectée à la Lotto Arena. Les fans ont pu profiter d’une dernière journée ce vendredi.
ANTWERP TENNIS EUROPEAN OPEN QUARTER FINAL HARRIS HUMBERT
@News
@News
Photo News
@News
Belga
@News
Photonews
David Goffin partira dans l’inconnu dans un tournoi anversois qui ne lui a jamais souri. @Belga
Le choix de la rédaction
  1. 10862363-058

    Coronavirus: le pic de mars est dépassé

  2. © Pierre-Yves Thienpont.

    Coronavirus: dans la tempête, les unités covid tentent de garder la tête hors de l’eau

  3. On pourrait notamment organiser des testings massifs dans les écoles en utilisant la dernière technique développée par l’Université de Liège.

    Coronavirus: Tester toutes les écoles? Possible mais ultra-compliqué

La chronique
  • Coronavirus – «La vie devant toi, jour 92»: le brasero

    Hier, il s’est passé un truc incroyable.

    On a appelé le magasin de bricolage pour savoir s’il leur restait des braseros. Le brasero, nous dit le monsieur, est à l’hiver 2020 ce que la piscine gonflable était à l’été 2020. Un must.

    La piscine, merci, on était au courant. Avant le confinement, comme 85 % des Belges, on ignorait ce qu’était un filtre épurateur à cartouche. Jusqu’à ce que, comme la farine ou le papier Q, il y ait pénurie. « Désolé madame, on en recommande, on en recommande mais ils n’arrivent pas. Ce sont les usines qui ne suivent pas. Alors que l’an dernier, on en avait 200 et on a tenu tout l’été. »

    Le jardin, en 2020, c’est le bien le plus précieux qu’on ait eu de toute notre vie. Mieux que les enfants. Mieux que tout. On embrassait l’herbe le matin au réveil, on parlait aux fleurs, on remerciait les arbres, on humait le barbecue du voisin, on s’enivrait du ciel, des nuages et des étoiles. Et la piscine gonflable, la piscine gonflable, elle trônait comme une matrone au milieu de...

    Lire la suite

  • La leçon d’humilité

    En quelques jours, c’est une sacrée leçon d’humilité que le monde politique belge a reçue, à tous niveaux de pouvoir. La Flandre et son ministre-président ont été ce mardi les derniers à « atterrir », forcés d’adopter des mesures qu’ils avaient refusées vendredi dernier, prises en panique le week-end par les autres Régions. Plus jamais ça : il serait insensé que les erreurs commises se répètent dans les jours à venir. La leçon d’humilité comporte 5 volets :

    1) Une épidémie ne...

    Lire la suite