photo news
Photonews
Zverev rappelé à l’ordre par Kyrgios
: le monde à l’envers.
Andy Murray a rejoué quatre matches en cinq jours (deux défaites, deux victoires). @News
photo news
PHOTONEWS_10868124-113
PHOTONEWS_10838799-034
photo news
@News
Une belle amitié quelque peu écorchée.
epa
Photo News
AFP
@News
photo news
@News
Le choix de la rédaction
  1. Paul Magnette.

    Négociations fédérales: la Vivaldi advient, bonjour les querelles

  2. B9722934715Z.1_20200315154627_000+GJ0FNRI3I.1-0

    CNS: baromètre et code couleur manquent toujours à l’appel

  3. Sophie Wilmès
: «
à chacun d’assumer ses responsabilités
».

    CNS: un assouplissement généralisé, noyé dans un flot de détails incomplets

La chronique
  • Visa pour la Flandre: «Ouvre la bouche et avale»

    Les amis devront se mettre à genoux, ouvrir la bouche et avaler tout ce qu’il faudra. » Cette idée-là a servi de mantra au martyre infligé à Louvain par dix-huit jeunes membres du club « d’élite » Reuzegom à une recrue qui était censée, au terme de ces horreurs, être jugée digne du groupe. Cette idée-là a suscité l’horreur et le dégoût de la Flandre et ensuite de tout qui a eu connaissance de ces actes pervers, mus par un désir de domination malsaine et une humiliation mortifère. Cette idée-là, mise en actes, a conduit à la mort un jeune homme de 20 ans, à genoux au fond d’un trou, aspergé d’eau glacée, étouffé par de l’huile sale et des poissons rouges vivants, au terme de deux jours en enfer.

    Alors, cette phrase-là, ce lundi, dans la bouche d’un Bart De Wever, badin, face aux caméras de la Vier à Anvers était tout juste insupportable. Interrogé lundi sur la crise politique dans le cadre du Gert Late Night sur la Vier, un talk-show du méga « BV » Gert Verhulst, Bart De Wever déclarait en fait exactement : « Nous les briserons dans l’opposition...

    Lire la suite

  • Formation fédérale: des co-formateurs, enfin !

    Enfin ! Un an, trois mois et vingt-huit jours après les élections, une étape décisive en vue de la formation d’un gouvernement fédéral est franchie. Ce mot « formateur », qu’on aurait voulu écrire à maintes reprises, n’est désormais plus une vague perspective, il est incarné par Paul Magnette et Alexander De Croo.

    Enfin ! Ce mercredi, on a moins entendu parler de personnes que l’on ne supporterait plus...

    Lire la suite