Accueil Monde France

De Trump à Zemmour: le mur, obsession éculée de l’extrême droite

Le candidat à la présidentielle française a remis sur la table un concept cher à la droite radicale nationaliste. Qui relève davantage du spectacle politique que de l’enjeu de contrôler les mobilités.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 4 min

Construire des murs pour « défendre la civilisation européenne ». Face aux électeurs français mercredi dernier sur le plateau de BFMTV, le néocandidat d’extrême droite Eric Zemmour, triplement condamné pour incitation à la haine raciale [il a fait appel de la dernière condamnation, NDLR], a déroulé son programme en matière d’immigration. Et en a profité, au détour d’un échange avec un ancien électeur du Rassemblement national, pour invoquer un concept cher à la droite radicale nationaliste : la construction de murs pour lutter contre l’immigration.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

26 Commentaires

  • Posté par Jeanine Delhait, jeudi 17 février 2022, 9:44

    si l'extrême droite veut lutter efficacement contre l'immigration économique et politique ils devraient obliger les sociétés qui pillent les pays qui ont le malheurs d'avoir des ressources minières et énergétiques, a payer plus d'impôts et investir une partie des profits dans les infrastructures des pays qu'ils volent avec l'aide militaire de leurs pays. l'autre fait et de laisser d'intervenir militairement pour changer les régimes dans les pays qui ont pour seul défaut d'avoir les ressources naturelles nécessaires a notre développement et enrichissement mais dire les choses comme ca ca n'est pas vendeur, donc ils doivent trouver un bouc émissaire comme dans les annees 30.

  • Posté par Jean Luc, mardi 15 février 2022, 18:38

    Je cite : "Paradoxalement, cette militarisation est assez peu efficace sur les flux à proprement parler irréguliers ». - Et d'où l'auteur de cette contribution tient-elle que c'est assez peu efficace? Elle a des chiffres, des statistiques, des études à citer? Non? Rien d'autre que son amour de l'immigration et sa haine de notre Europe? - Et est-elle igorante pour ne pas savoir, ou intellectuellement malhonnête, pour tenter de cacher que Zemmour a tout récemment insisté pour dire qu'il entendait aussi restreindre l'immigration _légale_ - notamment, le regroupement familial après mariage? Il n'y a rien à espérer d'un journaliste gauchiste qui confond information et tribune politique - la tribune, au détriment de l'info, des faits, et de toute distanciation critique. Sous couvert d'un titre de journaliste, c'est du militantisme immigrationniste, et de l'intox.

  • Posté par Dizier Raymond, dimanche 13 février 2022, 20:01

    La droite met en œuvre ses idées qui sont critiquées par la gauche. Mais quand la gauche est au pouvoir, elle conserve les réalisations de la droite. Obama n’a pas fermé Guantanamo malgré sa promesse (vous vous souviendrez du prix Nobel avant même son élection) et Biden ne déduit pas le mur de Trump. Chez nous les socialistes ne redescendront pas l’âge de la pension, etc. La droite prend les réformes difficiles et la gauche, incapable, s’en réjouit sans omettre de les critiquer.

  • Posté par collin liliane, mardi 15 février 2022, 16:30

    + 1

  • Posté par Joute Dodo, dimanche 13 février 2022, 10:20

    Analyse intéressante de cette obsession des murs par l'extrême-droite. Parler d'un péril migratoire imaginaire quand il s'agit en fait d'éviter les réels demandeurs d'asile.

Plus de commentaires

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs