D1A: l’Antwerp renverse Courtrai (1-3) et dépasse son adversaire du jour au classement

Belga
 
Mohammed Dauda
Vincenzo Ciuro présentera le «
Box to box
» du samedi, et sera à Sclessin ce dimanche.
Philippe Montanier
Niane va retrouver Bedia à Sochaux.
PHOTO NEWS
Belga
Photo News
belga
belga
PHOTO NEWS
Photo News
PHOTO NEWS
Photo News
Belga
c5fe1add-fad4-45ea-ab47-05b0aa15ded9.jpg
belga
Le choix de la rédaction
  1. MADAME

    Madeleine Albright: «Je souhaite le retour d’une Amérique généreuse et charitable»

  2. Fabrice Murgia, directeur du Théâtre National
: «
Quand on invite un spectacle, on appelle Douai, Rotterdam, le Luxembourg – une tournée internationale avec peu de kilomètres.
»

    Théâtre et climat: «Celui qui combat peut perdre, celui qui ne combat pas a déjà perdu»

  3. Fariba Adelkhah a écop
» d’une peine de 5
ans de prison, notifiée le 16
mai, pour «
collusion en vue d’attenter…
»

    La sordide «diplomatie des otages» déployée par l’Iran

La chronique
  • Vous avez de ces mots: Au {brame}, citoyens!

    Depuis quelques jours, les forêts d’Ardenne et de Navarre connaissent une agitation singulière. Dès la nuit tombante, de petits groupes se faufilent sous la futaie, dans un silence recueilli. À leur tête, un guide familier des lieux chemine, vers on ne sait quel sanctuaire. Soudain, il s’arrête, réprime le frémissement qui a gagné ses ouailles et chuchote : « C’est par là ! Vous entendez ? » Un cri rauque et caverneux court sur la fagne, auquel répondent plusieurs autres, dans le lointain.

    Naguère, les cerfs bramant le soir au fond des bois n’attiraient que les nemrods et les raboliots. Aujourd’hui, le spectacle se donne parfois à guichets fermés, pour des publics où de timides adonis coudoient des dianes délurées… à moins que ce ne soit l’inverse. Et lorsque le seigneur de la forêt quitte la scène, chacun se retrouve au gîte, un vin fumant à la main, pour commenter la sensuelle bestialité de ces cris qui vous prennent aux tripes.

    Brame, bramer, bramement sont des mots de...

    Lire la suite

  • Une gestion trop souvent erratique

    Le Financial Times et le Wall Street Journal ont salué la manière dont l’Italie gère la pandémie. Elle serait un modèle du genre, loin, très loin devant l’Espagne, la France et le Royaume-Uni. Plus au nord, c’est la Suède qui serait l’exemple à suivre, elle dont le pari sur l’immunité collective fut tant décrié au printemps dernier.

    Comparaison n’est pas raison, l’Italie et la Suède ne sont pas la Belgique, mais il faut bien se demander pourquoi les courbes statistiques restent...

    Lire la suite