Accueil Société

Le secteur événementiel mitigé face aux assouplissements: «Ce n’est qu’avec un code jaune que le printemps sera festif»

Certaines mesures comme le maintien du port du masque pour le public assis reste une incompréhension pour le secteur.

Temps de lecture: 2 min

Le secteur de l’événementiel s’est montré critique à l’égard des assouplissements annoncés par le comité de concertation vendredi. Ceux-ci ne sont en effet pas suffisants pour le rendre à nouveau rentable, déplore ainsi l’organisation sectorielle Event Confederation.

Le secteur de l’événementiel reconnaît que les mesures décidées vendredi constituent de « bonnes nouvelles ». En phase orange, le secteur événementiel pourra en effet obtenir davantage d’autorisations. Néanmoins, le secteur reste critique. « Autoriser une capacité de 70 ou 80 % est à peine rentable. Nos entreprises événementielles ont besoin de capacités plus élevées dans les salles pour pouvoir travailler de manière rentable. Le secteur veut être en mesure d’éliminer les pertes accumulées et ne peut pas commencer à le faire maintenant », regrette l’Event Confederation.

Le secteur demande donc une perspective concrète de « code jaune » à très court terme. « Ce n’est qu’à ce moment-là que le printemps pourra devenir vraiment festif. D’ici là, un soutien est nécessaire », insiste-t-il.

Le maintien de l’obligation du port du masque pour un public assis lors d’événements non dynamiques n’est pas non plus bien perçu. « Cette décision est difficile à comprendre. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko