PHOTONEWS_10826479-047
Witsel, comme chez lui à Sclessin. @Belga
À Courtrai, le score est passé de 0-0 à 2-0 entre la 52
e
 et la 55
e
 minute.
photo news
@News
belga
photo news
Oulare plein
De Sart a marqué un but.
10853732-003
PHOTONEWS_10852108-060
@News
PHOTONEWS_10853732-060
PHOTONEWS_10853732-066
©News
SOCCER JPL D24 KV KORTRIJK VS STANDARD DE LIEGE (2)
Le choix de la rédaction
  1. A peine installé, déjà critiqué, le groupe Déconfinement mis en place par la Première ministre Sophie Wilmès... © Belga.

    Coronavirus: et l’humain dans tout ça? Le groupe Déconfinement critiqué

  2. ITALY PANDEMIC COVID19 CORONAVIRUS

    Coronavirus: une nuit entière de discussion pour tenter de s’entendre sur la solidarité de l’UE

  3. Des ingénieurs de la VUB, notamment, ont travaillé à la fabrication de ventilateurs.

    Coronavirus: imbroglio autour des respirateurs artificiels

La chronique
  • Coronavirus et absence de Johnson: au secours «Ma’am», le Brexit est de retour!

    Par Marc Roche

    Dans son discours à la nation diffusé dimanche soir, Elizabeth II a évoqué « l’esprit du Blitz » pour encourager ses sujets à se montrer à la hauteur du défi posé par la pandémie de coronavirus. Le choix du château de Windsor n’était pas seulement dû au confinement de la souveraine âgée de 93 ans. La résidence de week-end du Chef de l’Etat symbolise par excellence le combat de la liberté et l’indomptable courage dans l’adversité d’un pays qui a affronté seul le nazisme entre juin 1940 et juin 1941.

    Comme au cours de la Deuxième Guerre mondiale, lorsque son père George VI avait montré l’exemple, la Reine s’est offerte comme un rempart devant les remous de l’heure. C’est son vrai rôle. Le ton de cette intervention – la quatrième d’un règne de 68 ans – était sobre, tranquille, normal, dépourvu de lyrisme, d’effets théâtraux ou de pose martiale. Le texte avait été écrit en étroite collaboration avec le 10 Downing Street. Le Palais voulait à tout prix éviter que ce laïus ne soit perçu comme une critique...

    Lire la suite

  • Des machines à coudre et des poèmes, nos armes de résistants

    Quatre cent trois décès, la « barre » des 2.000 dépassée : ce mardi, la Belgique a continué à compter ses morts. Les spécialistes nous le disent, nous sommes moins nombreux à franchir la porte des hôpitaux. Mais l’évidence reste : il faut se protéger de ce virus dévastateur.

    Confinement, tests, masques : les autorités publiques prennent des mesures, courant derrière les ravages de la pandémie. Mais...

    Lire la suite