Jérémy Perbet ne revient pas à Charleroi pour l’instant. @Belga
MARCINELLE, BELGIUM - FEBRUARY 19 : Karim Belhocine head coach of Charleroi during training session before the Jupiler Pro League match between Club Brugge and Sporting Charleroi on February 19, 2020 in Marcinelle, Belgium, 19/02/2020 ( Photo by Vincent Kalut / Photonews
photo news
Dorian Dessoleil est venu faire ses tests Covid.
PHOTO NEWS
photo news
Belga
Nor Afkan
Jérémy Perbet entraîneur, ce n’est toutefois pas encore pour tout de suite. @News
Les fans ne seront pas oubliés.
01
« Abbas Bayat interrompait parfois l’entraînement pour montrer aux joueurs comment ils devaient tirer ! »
@Twitter
Amine Benchaib. @News
@News
Ilaimaharitra est soulagé.
Le choix de la rédaction
  1. Le renvoi au Conseil d’Etat de la loi sur la dépénalisation totale de l’IVG a été voté par 55 députés du CD&V, du CDH, de la N-VA et du Vlaams Belang.

    Un front Vlaams Belang-N-VA-CD&V et CDH bloque le vote de la loi IVG

  2. Comment rester motivé pour obtenir son diplôme alors que les examens sont reportés de 6 mois
?

    Des élèves du jury central discriminés par l’annulation du deuxième cycle d’examens

  3. «
Nous sommes prêts à relever de nouveaux défis, dans le souci de l’intérêt général
», assure Gil Simon.

    Energie: Resa se sent déjà un peu à l’étroit dans son costume de GRD

La chronique
  • Coronavirus – «La vie devant toi», jour 23: les pigeons

    Entre samedi et dimanche dernier, il s’est passé un truc incroyable.

    Mon amie Pascale a eu des bébés. Pas des bébés humains. Presque mieux.

    Tout a commencé il y a un petit mois. Elle aperçoit des brindilles sur sa terrasse, et plus précisément dans son photinia. Elle sait qui c’est. Elle a bien vu, quelques jours plus tôt, ces deux pigeons en lune de miel dans son érable. C’est fragile, un érable. Elle les a chassés, elle a accroché de petits fanions rouges dans le feuillage. Indéboulonnables.

    Jusqu’à ce qu’un ami qui s’y connaît en nature lui dise : « Si ce sont de bons pigeons, tu dois les laisser. » Comment ça, de bons pigeons ? « Oui », explique Pascale, « les ramiers, tu les reconnais à leurs petites joues blanches. Les bisets, ce sont les mauvais. Ils se déplacent en bande et véhiculent des parasites. Tu sais, ce sont ceux qui mangent du vomi sur les places. » Ah oui, tout de suite, on...

    Lire la suite