PHOTONEWS_10878228-022
PHOTONEWS_10881762-149
@Capture d’écran Eleven Sports
10882612-157
Serge Tabekou monte en puissance au fil des semaines.
Fernando Da Cruz n’en voulait pas à ses joueurs, qui ont délivré une grosse débauche d’énergie mais qui ont manqué de réalisme offensif.
Mouscron - Malines
10880889-040
Belga
Belga
Darly N’Landu
Photonews
@News
Hervé Koffi est entré en action après la pause. @B.LIBERT
Belga
Photonews
Le choix de la rédaction
  1. UNITE COVID

    Coronavirus: toujours pas de signe d’accalmie à l’horizon

  2. d-20201023-GJKAT0 2020-10-29 17:58:38

    Comité de concertation: bulle sociale, déplacements, écoles, ce qui est sur la table des politiques

  3. Elio Di Rupo mettra la pression sur le comité de concertation.

    Le sud du pays pousse au confinement quasiment comme un seul homme

La chronique
  • Coronavirus – «La vie en pause, saison 2, jour 1»: Noël

    Hier, il s’est passé un truc incroyable.

    Juste avant le comité de concertation, on a eu LA discussion sur Noël avec la famille. Enfin, un bout de famille parce que là, tout est morcelé, explosé, tout part en vrille. Cette famille, à l’image du coronavirus, c’est un véritable aérosol respiratoire, des particules en suspension qui se mélangent à l’air ambiant. Soit, on a fait avec ce qu’on avait sous la main : une sœur, une maman.

    Il y a quelques semaines, quand on pouvait encore faire la fête à dix, on avait déjà fait un premier calcul et constaté que ça débordait pas mal de la bulle. Comment expliquer à X et X’, sans les blesser, qu’ils ne passeraient pas le réveillon avec le reste du clan ? Gros stress.

    Maintenant, dans un sens, tout est réglé. Adieu la dinde, adieu le champagne, l’asti spumante, les zakouskis chauds, les zakouskis froids, la raclette, le saumon gravlax ou « chacun apporte quelque chose » et les...

    Lire la suite

  • Avec Macron, la France à l’épreuve de la tragédie

    C’était, en 2017, le candidat d’une espérance. Dans une vague populiste qui balayait alors le monde, Emmanuel Macron allait incarner une nouvelle forme de « dégagisme positif ». Il vantait un nouveau monde où l’émancipation individuelle et les libertés se conjugueraient au progrès. Un vent léger soufflait sur la France.

    Trois ans plus tard, comme pour ses prédécesseurs, les drames ont fracassé son mandat. Nicolas Sarkozy avait dû affronter une crise économique mondiale. François Hollande,...

    Lire la suite