Accueil Culture Livres

Va en Belgique et descends à la mine

Thomas Campi et Vincent Zabus signent avec « Macaroni ! » un roman graphique touchant sur l’immigration italienne en Belgique

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Chef du service Culture Temps de lecture: 4 min

A mon arrivée en Belgique, mes parents et moi avons vécu trois ans “à l’écart”, au purgatoire si j’ose dire, dans une cité de baraques en bois, au toit en tôles ondulées, à un jet de pierre de la mine où trimaient mon père et ses amis émigrés. Ils ont broyé du noir, au sens propre et sale. Le charbon était partout. Il noircissait le ciel, le vert des arbres, les prairies, les nuages, les mineurs, leur femme, leurs enfants, leurs repas, et sans doute leur esprit.  »

Ce témoignage d’une profonde émotion est tiré de la préface de Macaroni ! Il porte la signature de Salvatore Adamo, le plus belge des immigrés italiens. Le jeune Roméo du roman graphique de Thomas Campi et Vincent Zabus est l’enfant du petit Salvatore, celui qui se faisait de temps en temps traiter de « Macaroni » mais le prenait comme une taquinerie inoffensive. Ces quolibets ne l’ont jamais empêché de trouver la Belgique accueillante.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs