Khedira au Hertha Berlin, Mandzukic au Milan AC, Huntelaar à Schalke…: le point sur le mercato hivernal à l’étranger

@News
 
@News
@News
Photonews
Photonews
@News
Il retrouvera le Canonnier.
Photonews
@News
@News
@News
Amadi Diallo
@News
@News
@News
@News
Photo News
Le choix de la rédaction
  1. «La green card» européenne et le coronapass belge, même combat? Pas tout à fait. Mais ce qui est presque acquis c’est que les deux solutions en cours d’élaboration ne feront, en réalité, qu’une.

    Coronapass: l’Europe et la Belgique avancent à marche forcée

  2. TOPSHOT-PALESTINIAN-GAZA-ISRAEL-CONFLICT

    De l’esplanade des Mosquées à Gaza, l’escalade de la violence

  3. La juge d’instruction Sabine Khéris lors d’une reconstitution.

    Ces femmes qui ont acculé Michel Fourniret aux aveux

La chronique
  • Au-delà de la tribune des militaires, le néofascisme dans le texte

    Entre 1965 et 1976, j’ai, en tant que journaliste grand reporter (qualificatif ridicule, soit dit en passant), couvert tous les coups d’Etat militaires qui, de la Grèce au Chili, du Brésil à l’Argentine, en passant par le Cambodge (et préalablement par l’Indonésie), portèrent au pouvoir des dictateurs galonnés.

    Dans tous les cas, c’est l’activisme d’une certaine ultra-gauche qui, en affaiblissant le camp démocrate, en l’isolant de sa base populaire et en servant d’alibi aux militaires d’extrême droite fit le jeu de ces juntes fascisantes.

    Or, à quoi assiste-t-on ces jours-ci en France ? A une sorte de remake caricatural, à la fois lamentable et ridicule, de ces tragiques événements : des gradés militaires extrémistes, généraux à la retraite compris, qui, arguant du « délitement généralisé », selon eux, de la situation sécuritaire et des excès de l’extrême gauche, évoquent l’éventuelle nécessité d’une intervention de l’armée d’active pour éviter une guerre civile dont ils précisent qu’elle ferait des milliers de morts....

    Lire la suite

  • Un coronapass européen et que ça saute! C’est pas gagné...

    Dans une Union européenne où tout projet concret prend un temps fou, voilà qu’il est question de mettre au point pour l’été un pass permettant aux Européens de voyager d’un pays à l’autre. Et nous sommes… le 11 mai.

    Voilà donc qu’en quelques semaines, l’Union serait capable de définir les conditions d’octroi, de trancher sur la gratuité des tests, de cadrer le cas « Spoutnik », d’organiser la circulation des données et de mettre le document (digital et papier) en place ? Le tout dans...

    Lire la suite