Photo News
@News
@AFP
Photo News
TOPSHOT-AUTO-PRIX-F1-BAHRAIN
Romain Grosjean
@News
Romain Grosjean
@EPA
Lewis Hamilton
Lance Stroll
Romain Grosjean
Lewis Hamilton
AFP
@Afp
AFP
Le choix de la rédaction
  1. Donald Trump aura utilisé chaque minute de cette longue période de transition pour multiplier les cadeaux empoisonnés à Joe Biden.

    Passation de pouvoir à Washington: les derniers «cadeaux» de Trump à Biden

  2. Les moines de l’abbaye Sint-Sixtus en restent à leur production de 40.000 caisses par an, mais ils ajoutent la livraison à l’habituel système de retrait sur place.

    Si vous ne pouvez pas aller à la Westvleteren, c’est la Westvleteren qui viendra à vous

  3. Depuis 2017, l’inspection du travail bruxelloise est autorisée sous certaines conditions strictes à «piéger» les entreprises sur lesquelles pèsent des soupçons de discrimination à l’embauche.

    Marché de l’emploi: les tests anti-discrimination peinent à faire leurs preuves

La chronique
  • «Lettre de la City»: grâce au coronavirus, ils sont devenus rois

    Par Marc Roche

    Un chef doit toujours être un poète. Il doit parler au nom des dieux, des génies et des esprits des morts », philosophait le sergent Learoyd, le mercenaire fou aux yeux gris, héros de L’adieu au roi de Pierre Schoendoerffer qui, dans la jungle de Bornéo, s’était taillé un royaume à sa mesure.

    Les aventuriers des matières premières n’ont probablement pas cette ambition poétique, eux qui poursuivent leur chimère : devenir roi à leur tour. Contrairement au cinéma, les rêves d’empire se terminent parfois bien sur le terrain économique. La pandémie a permis aux grandes enseignes mondiales du négoce en matières premières d’enregistrer des bénéfices records. Les grandes sociétés de trading – Vitoil, Trafigura, Gunvor, Glencore ou Mercuria – ont su tirer profit à bon escient de l’énorme volatilité des prix depuis le printemps 2020, en particulier du pétrole et des métaux. Les revenus, qui ont doublé et parfois triplé lors de l’année écoulée, sont dans l’ascenseur.

    Le malheur des uns fait le bonheur des autres....

    Lire la suite

  • Le sens des autres…

    Après moi les mouches ? C’est hélas ce que l’on doit constater. 5.000 Belges sont désormais en quarantaine forcée en raison de foyers du variant britannique du covid déclarés à Kontich et Edegem. D’où la décision de mettre « hors circuit » 1.450 étudiants, 250 membres du personnel et tous les membres de leur famille. Pour le bourgmestre de Kontich, « on connaît la cause de cette contamination, des gens revenus de vacances et qui ne sont pas allés en quarantaine ».

    Aucune...

    Lire la suite