Par deux fois, la Hyundai a goûté au maquis sarde. Des dégâts qui n'altèrent pas les intentions belliqueuses de Neuville et Gilsoul ce samedi
Rallye De notre envoyé spécial

Thierry Neuville: «On a tous droit à l’erreur»

©DDR
©AFP
©Helena El Mokni
Sardaigne 5
ITALY MOTOR RALLYING WRC
2019 FIA World Rally Championship
Round 08, Rally Italia Sardegna
13 - 16 June 2019
Thierry Neuville

Photographer: Austral
Worldwide copyright: Hyundai Motorsport GmbH
Ogier Sardaigne
Sardaigne 2
Thierry Neuville Sardaigne 1
AUTO-RALLY-WRC-ITA
AUTO-RALLY-WRC-ITA
photo news
photo news
Andrea Adamo aime partager sa joie dans de grandes et théâtrales accolades. Mais si les choses ne son pas à son goût, son sourire peut venir à se figer...
En raison des événements survenus en fin de course, Sébastien Ogier a conservé la 1 re  place du championnat... à l’insu de son plein gré !
Le choix de la rédaction
  1. 10844589-050

    France: condamné, Mélenchon dénonce un «procès politique»

  2. d-20191015-3WNJFK 2019-10-15 15:16:54

    La voiture cède lentement du terrain: des différences importantes selon les régions

  3. d-20191008-3WJ5PV 2019-10-08 12:36:39

    Climat: le transport maritime pèse autant que toutes les voitures belges

La chronique
  • France: les premières leçons d’une révolte sociale

    Jeudi, grande manifestation syndicale contre la réforme des retraites : énorme succès.

    Samedi, trente manifestations de « gilets jaunes » dans la foulée de cette révolte sociale : énorme bide.

    Spectaculaire retournement de situation. Il y a encore quelques mois, il était de bon ton de gloser sur le fait que le mouvement « gilet jaune » avait ringardisé et marginalisé le mouvement syndical. Le verdict est tombé.

    Arnaque médiatique

    En vérité, nous avons été victimes d’une énorme arnaque médiatique (on reconnaîtra que j’ai tenté, sans succès, de la démystifier).

    Jeudi donc, près d’un million de citoyennes et de citoyens ont défilé dans toute la France.

    Au plus fort du mouvement des « gilets jaunes », ils furent 300.000. Or, à l’époque...

    Lire la suite

  • PS et N-VA: casa Kafka

    Et donc voilà Paul Magnette qui reprend cet après-midi le chemin du palais royal. Après des mois utilisés par d’autres à « dégager le terrain » – une manière cosmétique d’occuper le vide –, le président du PS a fait le boulot. Il pourrait même ne pas venir les mains vides : il aura à tout le moins essayé un scénario qui aurait sorti le pays de la crise et d’une transition en affaires courantes de moins en moins légitime démocratiquement. Il aurait produit un gouvernement. Ric-rac, mais un gouvernement....

    Lire la suite