Accueil Société Régions Bruxelles

Convoi de la liberté: la police arrête des manifestants armés de couteaux dans le centre de Bruxelles

Des manifestants ont été arrêtés au centre-ville de Bruxelles car ils transportaient des objets interdits.

Temps de lecture: 2 min

Sur la place du Monnaie, dans le centre de Bruxelles, des agents de police de Bruxelles-Capitale-Ixelles ont procédé à l’arrestation administrative de plusieurs personnes parce qu’elles transportaient des objets interdits tels que des couteaux. En attendant, le calme règne et aucun incident significatif n’a encore été observé.

Des officiers de police patrouillant dans le centre-ville ont vu des hommes se comporter de façon étrange. Un contrôle a révélé qu’ils portaient des objets dangereux et des armes interdites. Ce ne sont pas des choses qui ont leur place dans une manifestation pacifique, a précisé la police.

« Nous avons procédé à l’arrestation administrative de ces personnes et à la confiscation des objets », indique Carla Lonneville, porte-parole de la police de Bruxelles-Capitale-Ixelles.

Couteaux, cagoules, gants renforcés

Le bilan du nombre de personnes arrêtées et du nombre d’objets trouvés sera fait plus tard dans la journée. Il s’agirait de couteaux, de cagoules ou de gants renforcés, comme le montre déjà la page Twitter de la police de Bruxelles.

Sur les routes autour de et dans Bruxelles, les polices fédérale et bruxelloise continuent de procéder à des barrages filtrants pour intercepter des participants au convoi de la liberté, ce qui provoque plusieurs embouteillages. Les manifestants qui se rendent dans la capitale malgré l’interdiction sont dirigés vers le parking C de Brussels Expo.

« Il y a une soixantaine de véhicules dans le parking C. Tout semble se dérouler sans problème et nous continuerons à surveiller la situation », indique M. Lonneville.

À lire aussi Convoi de la liberté à Bruxelles: les perturbations en photos

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

17 Commentaires

  • Posté par Wauters Francis, lundi 14 février 2022, 22:07

    60 voitures au parking C occupées par quelques demeurés qui revendiquent le droit de contaminer tout le monde en pleine liberté. De l'autre 1.000 personnes à Watermael pour une vraie cause: protéger la nature. Et de quoi nous parle la presse en long et en large? De la bande d'imbéciles au Heysel! quelqu'un peut il m'expliquer?

  • Posté par massacry olivier, lundi 14 février 2022, 15:24

    Circulation on ne peut plus fluide aujourd'hui dans Bruxelles, un vrai plaisir.

  • Posté par collin liliane, lundi 14 février 2022, 14:31

    M'enfin... C'est juste pour se défendre contre les brutalités policières :-)

  • Posté par Chalet Alain, lundi 14 février 2022, 13:23

    Liberté, pacifiques? Non, quelques marginaux à côté de leurs pompes, du connard à la crapule. Avec une seule volonté commune: emmerder tout le monde.

  • Posté par Lison Jacques, lundi 14 février 2022, 20:38

    Quelle belle vérité ...

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Bruxelles

Bruxelles: les fusillades en augmentation

Dans un contexte de trafic de stupéfiant florissant, le nombre de faits de violence impliquant une arme à feu est en augmentation dans la Capitale. C’est en tout cas ce que confirme le Parquet de Bruxelles.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo