Accueil Monde Afrique

L’attentat qui déclencha le génocide des Tutsis fut une opération extrêmement sophistiquée

Guillaume Ancel est formel : « Un tir double, effectué de nuit, sur une cible mouvante, représente une opération extrêmement sophistiquée, préparée depuis longtemps… »

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Lieutenant-colonel de l’armée française, aujourd’hui à la retraite, auteur de plusieurs livres dénonçant, entre autres, la responsabilité d’Hubert Védrine, Guillaume Ancel qui participa à l’Opération Turquoise sait de quoi il parle : spécialiste de tir, il entraîna de nombreuses équipes et il a examiné de près tous les détails de l’attentat commis contre l’avion du président Habyarimana le 6 avril 1994, qui fut le déclencheur du génocide des Tutsis.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs