Accueil Sports Sports moteurs

Le patron de McLaren: «Stoffel n’est pas à vendre!»

Curieux message du patron de McLaren, Ron Dennis, diffusé jeudi en marge du GP de Monaco, au sujet de notre compatriote Stoffel Vandoorne.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Les deux premières séances d’essais libres du Grand Prix de Monaco ont traditionnellement lieu le jeudi en Principauté. Malgré son statut de pilote de réserve McLaren, Stoffel Vandoorne n’y assiste pas. Et pour cause : le Roularien est actuellement à Okajama, théâtre de la deuxième manche du championnat japonais de Super Formula qu’il découvre cette année.

Notre compatriote est pourtant au centre de bien des conversations. Depuis que l’écurie Red Bull a mis la main avec le succès que l’on sait sur Max Verstappen, vainqueur il y a dix jours du Grand Prix d’Espagne, Stoffel Vandoorne fait clairement figure d’autre « belle promesse » dont plusieurs écuries pourraient se disputer les services.

« Fidélité à McLaren »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Moteurs

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs