Accueil Économie Finances

Pierre Wunsch (BNB): «Stabiliser la dette, mais ne pas viser le retour à l’équilibre budgétaire»

Pierre Wunsch, le gouverneur de la Banque nationale, table toujours sur une poussée d’inflation passagère et, malgré l’indexation automatique, sur un décrochage seulement temporaire de la compétitivité.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 6 min

Du point de vue de la politique économique, la crise a été simple à gérer. En revanche, la sortie de crise sera, elle, beaucoup plus compliquée ». Tel est, en substance, le message délivré par le gouverneur de la Banque nationale (BNB), Pierre Wunsch, à l’occasion de la présentation du rapport annuel de l’institution.

1

Normaliser la politique économique

Pour amortir l’impact de la mise à l’arrêt partiel de l’activité, il n’y avait pas trente-six solutions : les pouvoirs publics devaient intervenir massivement pour soutenir les ménages et les entreprises. Sans doute les finances publiques ont-elles enregistré de lourds déficits : 9,1 % du PIB en 2020, puis 6,3 % en 2021 – l’an passé, les mesures de soutien et de gestion de la crise sanitaires ont encore coûté 14 milliards à l’Etat.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Lambotte Serge, mercredi 16 février 2022, 17:05

    il parle comme un $ocialiste.

  • Posté par Piscaer Benne, vendredi 18 février 2022, 6:48

    La politique ne doit pas être confondue avec la nécessité économique. Il y a une certaine corrélation, mais ce sont des parties distinctes d'une société.

  • Posté par Chalet Alain, mercredi 16 février 2022, 9:19

    On (re-)distribue trop et on le fait surtout d'une manière qui n'est pas assez sélective. Le résultat est ruineux. Et il n'incite pas à travailler.

  • Posté par Piscaer Benne, vendredi 18 février 2022, 6:45

    Êtes-vous peut-être un fonctionnaire ou riche? Car la redistribution n'est pas seulement nécessaire pour l'économie belge (étant donné la nature de celle-ci), mais aussi une obligation social-démocrate pour éviter un retour au système féodal.

  • Posté par Godart Jean-Pol , mercredi 16 février 2022, 11:26

    La redistribution d'une partie des revenus est importantes pour que l'activité économique reste positive en Belgique. Elle permet aussi une plus grande justice sociale.

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs