Accueil Économie Consommation

La réduction de la TVA sur l’électricité retarderait de six mois l’indexation des salaires

Selon le Bureau du Plan, les mesures prises au début du mois par le gouvernement fédéral pour alléger la facture d’énergie des ménages vont freiner l’inflation.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Le Bureau fédéral du Plan a actualisé ses prévisions mensuelles d’inflation afin d’intégrer les mesures prises le 1er février par le gouvernement fédéral pour alléger la facture d’énergie des ménages, notamment la réduction temporaire de la TVA sur l’électricité (à 6 %, contre 21 %, entre le 1er mars et le 1er juillet).

La matière est technique, mais elle intéresse directement les fonctionnaires et les bénéficiaires d’allocations sociales, mais aussi l’ensemble des salarié(e)s.

Dans ses prévisions, le Plan s’efforce en effet de dater les prochains dépassements de l’indice pivot, qui se traduisent à chaque fois par une indexation automatique de 2 % des allocations sociales (le mois suivant) et des salaires des fonctionnaires (deux mois plus tard).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Debrabander Jean, jeudi 17 février 2022, 19:36

    L'indexation des salaires est une machine à accentuer les inégalité sociales, quand va-t-on le comprendre? L'indexation ne doit pas être de 2% mais la même pour tous en valeur absolue (en euros).

  • Posté par Dagnelie Raphaël, samedi 19 février 2022, 12:07

    Ce que vous oubliez de mentionner dans votre commentaire est que le montant du précompte professionnel est progressif.

  • Posté par Bartet Guy, jeudi 17 février 2022, 20:15

    Ce n'est peut-être pas une mauvaise idée... Mérite une analyse plus fouillée. Évidemment les plus gros salaires rechigneraient, personne n'est prêt à lâcher un avantage.

  • Posté par dams jean-marie, jeudi 17 février 2022, 18:20

    Toutes ces pertes de temps en explications pour un bonbon de 100€ au total et qui n'est pas prêt d'être distribué ! A la grosse louche les factures annuelles des énergies vont faire x 3 !!! alors la sucette sera extrêmement sûre , les montants impliqués que les belges recevront seront de plusieurs milliers d'euros!!!!

  • Posté par Chalet Alain, jeudi 17 février 2022, 17:40

    Faut vraiment être taré et incapable de calculer pour souhaiter qu'il y ait de l'inflation "pour faire augmenter les salaires".

Plus de commentaires

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs