Accueil

La fresque sous la loupe des experts

Le cochon sauvage obsédait visiblement les artistes du paléolithique. On en trouve un peu partout, mais celui des Célèbes est promis à la notoriété.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 2 min

La fresque découverte dans la grotte de Leang Tedongnge (Sulawesi ou Célèbes, en Indonésie) a fait l’objet d’une étude de chercheurs de l’Université Griffith à Brisbane (Queensland, Australie). Leurs conclusions sont les suivantes.

– Il s’agit de peintures réalisées à l’ocre, avec pinceaux et doigts.

– La représentation du cochon verruqueux des Célèbes (Sus celebensis) occupe 80 % du corpus, mais l’on trouve également des mains humaines imprimées. Le cochon dessiné sur la paroi mesure 1,36 m de long pour 54 cm de haut. Les caractéristiques du museau permettent d’attribuer cette représentation à un cochon mâle.

– Ce qui est daté de 45.000 ans est le dépôt de calcite (spéléothème) qui s’est naturellement superposé à la peinture. Cette dernière est donc au moins contemporaine du dépôt, certainement plus ancienne.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs