Accueil La Une Monde

RDC: l’opposition peine à mobiliser la rue

Trois coalitions d’opposants avaient appelé la population à descendre dans la rue sur tout le territoire de la République démocratique du Congo (RDC) pour exiger la tenue d’une présidentielle avant le terme du mandat de M. Kabila.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

La police congolaise a dispersé jeudi à Kinshasa une manifestation de quelques milliers d’opposants au président Joseph Kabila qui s’étaient écartés de l’itinéraire autorisé par les autorités locales.

Trois coalitions d’opposants avaient appelé la population à descendre dans la rue sur tout le territoire de la République démocratique du Congo (RDC) pour exiger la tenue d’une présidentielle avant le terme du mandat de M. Kabila, le 19 décembre. Les manifestants entendaient également dénoncer un récent arrêt de la Cour constitutionnelle autorisant le chef de l’État à se maintenir en fonctions si l’élection n’est pas organisée d’ici là, comme cela semble chaque jour un peu plus certain.

La Constitution interdit à M. Kabila de se représenter. Ses détracteurs l’accusent depuis des mois de chercher à tout faire pour contourner cet obstacle et se maintenir au pouvoir.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Fernand Stenuit, samedi 28 mai 2016, 13:59

    une fois qu'un dictateur es en place , difficile de le détroner s'il a l'appui de la police et de l'armée .

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs