Accueil La Une Monde

Blocages: «notre premier devoir» est d’assurer la «liberté de circuler», selon Hollande

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le président français François Hollande a affirmé vendredi qu’il «tiendrait bon» sur le projet de loi sur le droit du travail car «c’est une bonne réforme», malgré de nombreux blocages et une huitième journée de mobilisation jeudi en France.

«Je tiendrai bon parce que je pense que c’est une bonne réforme», a déclaré le président français lors d’une conférence de presse dans le cadre du sommet du G7 à Ise-Shima (Japon). M. Hollande a par ailleurs déclaré que face aux blocages, le «premier devoir» de l’exécutif était d’assurer «la liberté de circuler» et «le bon fonctionnement de l’économie».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs