Accueil Sports Autres sports Jeux olympiques

JO d’hiver à Pékin: Bart Swings, le destin en or d’un surdoué de la glisse

La Brabançonne a résonné au Palais des médailles, quelques heures avant que la flamme olympique cesse de réchauffer le Nid d’oiseau. Champion olympique de mass start, Bart Swings a écrit, samedi à Pékin, l’une des plus belles pages du sport belge. Les lames du Louvaniste, aiguisées par des années de travail acharné, ont dessiné sur l’anneau de glace la voie de sa consécration.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Dans sa quête d’excellence, l’argent ne pouvait plus faire son bonheur. Une médaille extraite du même métal que celui ayant symbolisé sa performance de Pyeongchang, il y a quatre ans, aurait singulièrement manqué d’éclat, elle aurait surtout chichement traduit la domination qu’il exerce sur la discipline depuis plusieurs mois désormais. Le titre de Bart Swings au bout de la mass start (départ groupé) est un exploit majuscule pour le patineur louvaniste, qui a réussi sur l’anneau pékinois la course parfaite. La course d’une vie, dans cette scintillante combinaison jaune qui est l’habit des orpailleurs.

«Entendre notre hymne sur le podium, c’était déjà particulier lors du dernier Euro mais aux JO, quelques heures après la compétition, c’est évidemment encore plus intense», exprimait-il, radieux au bout de sa 3e olympiade (Sotchi, Pyeongchang et Pékin).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Jeux olympiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs