Accueil Environnement

Destination terrils, un projet transfrontalier de tourisme durable et raisonné

Depuis 2016, le projet Interreg Destination terrils vise à redynamiser l’économie locale de l’arc minier franco-wallon au travers d’un développement touristique qui préserve l’intégrité naturelle et patrimoniale des terrils. Il arrive à son terme le 31 mars prochain.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Pour qui ne craint pas le vertige et aime découvrir des paysages urbains, industriels ou bucoliques d’un regard plongeant ou circulaire, les terrils offrent un observatoire de choix. Depuis les années nonante, les usages s’y sont progressivement multipliés mais, avec le confinement, ces vestiges de l’histoire industrielle ont connu un regain d’intérêt parmi les amateurs de randonnées, de nature et de sensations plus ou moins fortes. Les terrils, aussi appelés crassiers ou haldes, n’ont pas été conçus pour recevoir du public et sont aussi des milieux naturels hors du commun qu’il s’agit de protéger. C’est un des objectifs du projet « Interreg Va Destination terrils » (2016-2022), soutenu par le Fonds européen de développement régional, qui arrive à son terme le 31 mars et réunit huit opérateurs de Wallonie et des Hauts-de-France.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Environnement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs