Accueil Économie

Patricia Vendramin: «Travailler après la retraite n’est pas un phénomène anodin»

Continuer à travailler pour le plaisir, par nécessité financière ou par crainte d’être largué ? Par le biais de la retraite, c’est notre rapport au travail qui est interrogé, selon Patricia Vendramin (UCLouvain).

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Professeure à l’UCLouvain, Patricia Vendramin est spécialiste des mutations du travail. Selon elle, le fait que certaines personnes retraitées continuent de travailler pose, au-delà des motivations individuelles, de multiples questions sur l’évolution de notre société.

Le travail est-il à ce point structurant qu’il faille encore pour certains s’y consacrer en étant pensionné ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs