Accueil Léna

De «Mulan» à «Peaky Blinders»: un couturier espagnol habille les films et séries du monde entier

A 54 ans, Javier Toledo a quitté un poste de cadre dans une multinationale et a racheté à sa sœur une entreprise textile. Presque dix ans plus tard, cette entreprise, Peris Costumes, est l’un plus grands ateliers de couture destinés à l’industrie cinématographique au monde.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Dans les coulisses de Peaky Blinders, de La chronique des Bridgerton, de La peste ou de Pirates des Caraïbes, s’affaire, dans l’ombre, un entrepreneur espagnol : Javier Toledo (62 ans, Madrid), aux commandes de Peris Costumes, l’un des plus grands ateliers de couture destinés à l’industrie cinématographique au monde : un groupe basé dans un zoning industriel à Algete (Madrid) et actif dans sept pays d’Europe et d’Amérique latine, dont les entrepôts abritent six millions de pièces vestimentaires afin de répondre chaque année aux besoins de plus de 600 productions. Il n’y a même pas dix ans, l’entreprise ne comptait que cinq employés, et une collection de 800.000 pièces. Pour trouver ses origines, il faut cependant remonter jusqu’au XIXe siècle, lorsque Peris Costumes était un petit atelier de tailleur familial de Valencia.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs