Accueil Économie Mobilité

Les syndicats du rail mobilisent, un premier avertissement avant les grèves?

Développer le rail ne se fera pas sans cheminots. Plus de trains, ça implique plus de personnel. Et plus de moyens. Faute d’y voir clair, les syndicats mobilisent.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Ce n’est pas un coup de semonce, ni un tir de sommation, pas encore. C’est un avertissement qu’une petite centaine de cheminots CGSP est venue incarner sous les fenêtres du ministre fédéral de la Mobilité, l’Écolo Georges Gilkinet. Étonnant, tant ce dernier se définit comme le premier défenseur du rail et de la place prioritaire qui doit lui être accordée dans les investissements à l’avenir.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs