Accueil Belgique

À Ixelles: Le changement viendra au printemps

Un diagnostic de la situation a été commandé par le bourgmestre de la commune épicentre de #BalanceTonBar. Christos Doulkeridis veut miser sur la participation mais n’exclut pas d’en venir aux sanctions.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

La Ville de Bruxelles semble avoir un coup d’avance sur sa voisine ixelloise. La commune de Christos Doulkeridis était pourtant à l’épicentre de la bombe médiatique #BalanceTonBar car plusieurs établissements de son territoire étaient visés par les témoignages de femmes agressées. « Depuis, on a surtout travaillé à entendre ce qu’il se passait », explique l’édile écologiste. « On sait que cette problématique existe partout mais vu la spécificité d’Ixelles où il y a beaucoup de bars, des jeunes et deux universités, nous avons décidé d’établir le diagnostic le plus complet possible. Il est réalisé par des femmes avec le soutien d’une ASBL qui a déjà l’habitude de travailler avec l’ULB et la VUB. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs