Accueil Société

L’UGent ouvre une enquête sur un professeur accusé de harcèlement sexuel

Le vice-recteur s’est entretenu avec le professeur mis en cause.

Temps de lecture: 2 min

L’UGent a ouvert une enquête disciplinaire à l’encontre d’un professeur accusé de harcèlement sexuel, a confirmé lundi l’université gantoise. Cette enquête fait suite à des accusations lancées par une ancienne étudiante contre son promoteur à la faculté de bio-ingénierie et publiées dans les pages du Standaard il y a plus d’une semaine.

Deux rapports ont été transmis aux personnes de confiances de l’UGent, liés par le secret professionnel. Il a été demandé à la plaignante si elle préférait que la plainte soit traitée de manière formelle ou informelle. « Dans ce cas, le scénario informel a été choisi et l’anonymat des personnes a donc été préservé », précise l’université.

Une série de plaintes ont été révélées dans les universités flamandes ces dernières semaines. Dans la plupart des cas, les universités ne semblaient pas avoir mis en place les bonnes procédures pour assurer un suivi adéquat. Dans d’autres cas, le traitement des affaires était beaucoup trop lent. Dans ce cas précis, il ne s’agit vraisemblablement pas d’incidents isolés, et les personnes de confiances ont décidé d’informer le recteur de ces plaintes.

Le vice-recteur s’est entretenu avec le professeur mis en cause. Depuis lors, aucun nouveau rapport ou plainte n’a été déposé au sujet de cette personne au Trustpunt, le point de contact avec les personnes de confiance de l’université.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko