Accueil Société Régions Wallonie

Un homme privé de liberté à la suite d’un féminicide à Trazegnies

L’auteur présumé des faits a été privé de liberté par les policiers.

Temps de lecture: 1 min

Un homme né en 1988 a été privé de liberté lundi soir à la suite d’un féminicide survenu rue Albert Ier à Trazegnies (Courcelles, province de Hainaut), a indiqué le parquet de Charleroi confirmant une information de plusieurs médias. Le parquet est descendu sur les lieux.

Les secours et la zone de police des Trieux sont intervenus lundi soir rue Albert Ier à Trazegnies. Un homme a tué par balles une femme. « Le suspect s’est rendu après son geste chez un voisin et il a expliqué ce qu’il venait de commettre. Le voisin a donné l’alerte », a confirmé le parquet de Charleroi, avisé des faits et en descente sur place.

L’auteur présumé des faits a été privé de liberté par les policiers. « Il a des antécédents judiciaires, mais qui ne concernant pas des faits de violences envers des femmes. »

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mardi 22 février 2022, 10:16

    Le titre original (venait-il de l'agence Belga?) sur le féminicide d'une femme a disparu. Ce n'est pas la première inattention du Soir quand il se fie à Belga, à l'AFP ou à une vague mention "par la rédaction".

  • Posté par Moriaux Raymond, mardi 22 février 2022, 8:35

    Puisque désormais un homme qui tue une femme ne le fait plus que parce que c'est une femme, une femme qui tue un homme ne le fait donc plus que parce qu'il est un homme, je suppose. Et on doit alors parler de viricide, j'imagine ? Et un homicide, ça existe encore ? Ou ça ne désigne plus que le meurtre d'un individu non genré (ou c'est une expression encore trop sexuée) ? Pffff !!

  • Posté par Lejeune Michel, mardi 22 février 2022, 0:06

    Quelle politesse envers le pouvoir judiciaire. Tout semble devoir leur être pardonné. A "eux" les Sages! Des branleurs emplis de théories éculées oui! Ils ne savent rien de la société mais se sentent le pouvoir de la juger. Tant de sang versé par vos manquements Messieurs du siège! Je vous méprise profondément et serais ravi que vous m'attaquiez. Enfin pouvoir, preuves nombreuses à l'appui, de vos manquements. Apparemment 1789 n'a pas fait tout le boulot. Et si on remettait le couvert chers nantis toujours au temps des privilèges?

  • Posté par Staquet Jean-Marie, lundi 21 février 2022, 23:11

    Imaginez qu'en plus il soit "xénophobe envers les étrangers". Là, on aurait vraiment affaire à un individu féroce caractérisé par sa cruauté.

  • Posté par Van Obberghen Paul, lundi 21 février 2022, 22:43

    "... le féminicide d’une femme à ..." Ce qui, évidemment, est un facteur agravant! Parce que le féminicide d'un homme, c'est moitié moins d'années de prison. Le Soir, franchement, vous tombez plus bas chaque jour. Chaque fois on pense avoir atteint le fond, mais non... On creuse, on creuse.

Plus de commentaires

Aussi en Wallonie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo