Accueil Belgique Politique

Le CST sera levé immédiatement dès le passage au code jaune

La ministre régionale de la Santé Christie Morreale a pour objectif de lever la mesure du Covid Safe Ticket, dès que le passage en code jaune sera acté. Un nouveau Comité de concertation se réunit le 4 mars.

Temps de lecture: 3 min

En Wallonie, le Covid Safe Ticket (CST) élargi, actuellement exigé dans l’horeca, la culture ou encore à l’entrée des salles de sport, sera levé immédiatement dès le passage au code jaune du baromètre corona. C’est en tout cas l’objectif de la ministre régionale de la Santé, Christie Morreale qui proposera demain/jeudi, au gouvernement wallon de préparer les arrêtés d’exécution pour que cette levée immédiate soit possible.

Une volonté partagée par son homologue bruxellois, Alain Maron. «L’évolution de la situation sanitaire est rassurante. Dès lors, si le prochain codeco décide du passage en code jaune, nous ferons le nécessaire pour mettre fin au CST à Bruxelles. Je l’ai toujours dit ’Pas un jour de trop’. Nous travaillons en ce sens», a-t-il ainsi tweeté.

Le prochain comité de concertation aura lieu le vendredi 4 mars. Il se penchera à nouveau sur la situation sanitaire en Belgique, avec au menu un probable passage au code jaune du baromètre corona, signifiant la fin de quasiment toutes les restrictions liées à l’épidémie, dont l’usage du CST.

«Ce mercredi matin, en CIM Santé, j’ai proposé à mes collègues que le CST puisse être levé dès la confirmation du passage en code jaune. Et demain/jeudi, je demanderai au gouvernement wallon de pouvoir préparer les arrêtés d’exécution rendant possible cette levée immédiate, dans le champ de nos compétences régionales», a expliqué la ministre Morreale.

La Région n’est en effet compétente que pour le CST élargi, d’application pour le moment à l’entrée des établissements horeca, des salles de spectacles ou encore des salles de sport. Le CST demandé pour les voyages, les grands événements et les discothèques, lui, relève du fédéral.

«Ça ne veut pas dire qu’on va supprimer complètement le CST qui a été utile, notamment lors de la quatrième vague. Mais on peut aujourd’hui le ranger dans notre boîte à outils. Nous avions dit ’pas un jour de trop’. La situation s’améliore - le nombre de patients hospitalisés en soins intensifs est repassé sous la barre des 300, NDLR -; la population a besoin de nouvelles positives. Pour nous, il faut que la levée du CST soit appliquée immédiatement lors du passage au code jaune», a conclu Christie Morreale.

À noter que ce passage en code jaune devrait intervenir quelques jours seulement après le 1er mars, date à laquelle la durée de validité du Covid Safe Ticket pour les personnes de plus de 18 ans passera de 270 jours (9 mois) à 150 jours (5 mois). Concrètement, les Belges qui ont reçu leur 2e dose durant l’automne devront donc avoir reçu une 3e dose pour que leur passe continue à être valide... jusqu’à ce que son utilisation soit levée.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mercredi 23 février 2022, 14:41

    Il est aujourd'hui démontré: que les antivax institutionnels n'en démordent pas et sont contre la nécessaire solidarité, que leurs manifestations du 30 janvier et leur convoi "pour la liberté" sont de lamentables échecs, que leurs éructations relèvent de l'attitude des matamores angoissés, destinée à faire peur pour faire passer leurs mensonges éhontés, qu'ils se tapent de l'éthique dont ils prétendent parer leurs discours. Activistes égoïstes, 'révolutionnaires' de salon égocentriques, menteurs autocentrés.

  • Posté par Donatien Cuber, mercredi 23 février 2022, 13:40

    Trop tard, j'ai pris l'habitude de ne plus aller au cinéma, au restaurant, au café, dans des clubs de sport enfin partout où on demande le CST et je ne m'en porte pas plus mal. Tant pis pour les gens qui en vivent...

  • Posté par Moriaux Raymond, mercredi 23 février 2022, 13:25

    L'abolition du CST est devenue un objectif en soi. Alors qu'elle ne sera que la conséquence de l'amélioration de la situation sanitaire. C'est dire...

  • Posté par Ernotte Sébastien, mercredi 23 février 2022, 13:10

    "Le CST a été utile lors de la 4em vague" qu est ce qu il ne faut pas entendre. Et ils sont ministres de la santé. Bravo. Tous les experts, y compris l ultravax Emmanuel André disent depuis le début qu il ne protège personne et n a eu aucun impact sur l épidémie. Au moins, 2.000.000 de vaccinés se sont réveillés et refusent la 3em, malgre la perte de leur CST de la honte de Morreale

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une