Accueil Société

Les médecins vigies, premiers lanceurs d’alerte en cas d’épidémie

Faute de contrôle sanitaire automatisé et informatisé, un réseau de généralistes volontaires a permis une surveillance rapprochée du covid. Un système sur lequel pourrait se baser la future surveillance du virus.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

En première ligne. Jamais les médecins généralistes n’auront aussi bien endossé ce rôle que durant ces deux dernières années de pandémie. Ils ont été les premiers à observer les ravages du virus sur leurs patients, les premiers à en mesurer l’ampleur et les premiers à alerter lorsque la surcharge de leurs consultations annonçait l’arrivée des vagues successives. Comme pour d’autres maladies infectieuses, les médecins sont devenus des sortes de « guetteurs » du SARS-CoV-2, un rôle essentiel dans le contrôle de l’épidémie qui pourrait être maintenu voire renforcé dans les mois à venir lorsque le covid deviendra endémique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Moreau Michel, vendredi 25 février 2022, 10:36

    " Sur base volontaire, ils donnent accès aux données du dossier médical informatisé de leurs patients. " ... Sur base "volontaire" de qui, exactement ? et avec quelles garantie d'une information complète du patient ? et quelle garantie du respect de la procédure de A à Z ?

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs