Accueil Opinions

Tabac, alcool, drogues: pourquoi les addictions ont toujours du succès

Il n’y a pas de répit pour les addictions. La crise sanitaire a vu augmenter la consommation de tabac, d’alcool et de drogues. Mais au fait: pourquoi se foutre en l’air?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 5 min

Le covid a dopé les addictions. A la fin décembre, la Fondation contre le cancer relevait que les fumeurs âgés de 25 à 44 ans tiraient davantage sur la clope qu’avant la pandémie. Début février, une étude de l’UCLouvain estimait à 31 % le nombre de ses participants qui disaient avoir bu plus en raison du stress engendré par la crise sanitaire. En juin 2021, l’Office des Nations unies contre les drogues et le crime s’inquiétait d’une hausse de la circulation de la cocaïne en Europe…

Du déjà-vu, du déjà entendu. Soit. Mais cela ne nous dit pas pourquoi. Pourquoi fumé-je ? Pourquoi bois-je ? Pourquoi me drogué-je ? Pourquoi etc. alors que la nicotine, l’alcool et le THC déglinguent le corps et les méninges, sapent le portefeuille et contribuent bien souvent à raboter l’existence. Ce qu’on appelle une « addiction ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs