Accueil Guerre en Ukraine

La crise ukrainienne vue de Pologne: «Des innocents meurent non loin de nos frontières»

Suite à l’invasion de l’Ukraine par la Russie jeudi 24 février au matin, la Pologne se retrouve de par sa position géographique dans la position inconfortable de pays en première ligne. Si les autorités renforcent l’état de préparation des forces armées, y compris dans le cyberespace, Varsovie sait pouvoir bénéficier de son statut de membre de l’Otan.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Ce qui s’est passé ce matin a tout changé », annonçait d’un ton grave le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki à la tribune de la Diète jeudi 24 février, jour de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Cette attaque, a-t-il poursuivi « fait ressurgir les démons du Second conflit mondial : l’agression armée est devenue une réalité, et des innocents meurent non loin de nos frontières ». Derrière cette figure de style rhétorique, une authentique préoccupation. Celle d’un pays à l’histoire mouvementée, en première ligne face au conflit qui se développe sous ses yeux.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs