Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: la Russie mise au ban par «les leaders du monde libre»

L’Occident serre les rangs. L’Union européenne inflige « les sanctions les plus dures jamais imposées » à un pays.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 8 min

Soutenir l’agressé. Et punir l’agresseur. L’Occident et d’autres démocraties sont sous le choc. Le scénario du pire s’est matérialisé au cours de la nuit de mercredi à jeudi. Vladimir Poutine a lancé l’offensive armée contre son voisin, notre voisin, l’Ukraine. Les ultimes espoirs d’éviter une guerre sur le sol européen se sont envolés.

Les « leaders du monde libre », comme on l’entend à nouveau, se sont mis à table ce jeudi – signe de l’extrême gravité de la situation. Pour clamer leur condamnation du recours à la force brutale, afficher leur consternation, mettre Poutine au ban, faire « payer » au Kremlin le sang versé. Sans illusion : personne ne doute de la détermination du maître du Kremlin à poursuivre son invasion, décidé à faire tomber le régime démocratique élu à Kiev.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Verspeeten Patrick, vendredi 25 février 2022, 9:33

    Monde libre???

  • Posté par Moriaux Raymond, vendredi 25 février 2022, 9:24

    Donc, en résumé, soit c'est la 3ème guerre mondiale, soit toute l'Europe parle russe dans 2 ans max. C'est bien ça ? Et tous les avoirs russes, gelés ou confisqués, seront bien gentiment restitués (ou, plutôt, méchamment repris) sous peine de nucléarisation générale... On ne peut s'y résigner. Ce sont sans doute essentiellement les Russes qu'on jette aujourd'hui en prison qui s'occuperont de régler ce problème. Il "n'y a qu'à" les soutenir autant que possible en attendant ce moment. Jusqu'ici, tous les gars du genre de celui-ci finissent toujours mal (pour eux). Assassinés, suicidés, exilés à vie, condamnés à mort, ... Tsar, empereurs, roi de droit divin, führer, guides suprêmes ou présidents à vie auto-déclarés. Mais ça prend du temps et ça coûte beaucoup milliers de vies.

  • Posté par Debersaques Bart, vendredi 25 février 2022, 9:20

    les appareils autocrates sont comme des cafards il faudra agir de façon approprié

  • Posté par Raspe Eric, vendredi 25 février 2022, 8:56

    Pour financer les conséquences des sanctions, appliquez en une en priorité : confisquez TOUS les avoirs russes en Occident. Seulement les geler est inutile et insuffisant. Et étendez les sancrtions aux supports extérieurs du régime. On en a quelques exemples sur ce foirum.

  • Posté par D Marc, vendredi 25 février 2022, 11:29

    Confisquer les avoirs russes des kleptomanes oligarques opposants à Poutine qui ont fui la Russie? Comment appliquer des sanctions dans un commerce international? Les pays du golfe sont prêts à commercer avec Poutine et les dirigeants africains à ramasser les roubles tombés du camion.

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs