Accueil Société

Coronavirus: l’EMA autorise le booster Pfizer pour les plus de 12 ans et Moderna pour les 6-11 ans

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a donné deux fois son feu vert ce jeudi. Elle a validé l’administration d’une dose de rappel de vaccin Pfizer/BioNtech aux plus de 12 ans, ainsi que Moderna pour les 6 à 11 ans.

Temps de lecture: 2 min

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a donné son feu vert jeudi à l’administration d’une dose de rappel du vaccin Pfizer/BioNTech aux enfants de plus de 12 ans. La dose de rappel du vaccin Moderna pourra, elle, être administrée aux enfants de 6 à 11 ans.

En Belgique, les doses de rappel sont actuellement uniquement destinées aux adultes. Le Conseil supérieur de la santé (CSS) avait préféré attendre les recommandations de l’EMA avant d’autoriser le booster pour les adolescents. Le ministre flamand de la Santé, Wouter Beke, a toutefois, autorisé les adolescents de 12 à 17 ans à recevoir une troisième dose sur base volontaire. Il a également autorisé les jeunes wallons et bruxellois à venir se faire vacciner en dans les centres flamands.

Concernant le vaccin Pfizer/BioNTech, l’EMA fonde son avis sur les données d’une étude clinique concernant l’efficacité d’une dose de rappel chez les jeunes de 16 ans et sur des données provenant d’Israël, qui pratique déjà la vaccination des jeunes. L’Agence considère que les preuves sont suffisantes pour conclure que la réponse immunitaire après la troisième dose chez les adolescents était au moins comparable à celle des adultes.

En ce qui concerne les enfants de 6 à 11 ans, l’EMA a autorisé l’utilisation du vaccin produit par Moderna pour une dose de rappel. Une étude sur la vaccination des enfants de cette tranche d’âge a montré qu’une demi-dose suffisait à générer une réponse immunitaire semblable à celle d’un adulte. L’Agence européenne recommande donc l’injection de 50 µg à la place des 100 µg d’une dose complète.

Dans les deux cas, l’EMA affirme que l’administration de la dose de rappel est sans danger pour les jeunes.

La décision finale est désormais entre les mains de la Commission européenne.

Habitat

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Smyers Jean-pierre, vendredi 25 février 2022, 13:49

    Mais où est donc M. Dedecker? Ah oui! Trop occupé à organiser un "convoir pour la liberté" des Ukrainiens.

  • Posté par Raspe Eric, samedi 26 février 2022, 9:16

    Et el cabron, le bouc, à soutenir poutine! Les masques tombent. Enfin. Raison de plus pour fermer ce foirum, repaire de trolls, caniches à poupou.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko