Accueil Sports Tennis

La phrase assassine d’Alizé Cornet passe mal à Roland Garros: «Sans les crampes, j’aurais gagné en deux sets»

« Sans les crampes, j’aurais gagné en deux sets » : cette phrase d’Alizé Cornet prononcée devant les radios après sa victoire au 2e tour de Roland Garros contre l’Allemande Tatjana Maria a fait jaser sur les réseaux sociaux, jusque dans son propre camp.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

La Française a surmonté les crampes et une contracture à la cuisse gauche pour venir à bout de Maria, 111e mondiale, en trois sets (6-3, 6-7 (5/7), 6-4) au terme d’un match tendu où son adversaire lui a reproché de ne pas avoir respecté les règles en sollicitant à plusieurs reprises le kiné.

> Cliquez ici pour voir la vidéo sur mobile.

« J’ai tendance à être chauvin, mais là, j’ai un peu de mal Alizé », lui a répondu le Français Pierre-Hugues Herbert sur Twitter. « C’était pour rendre hommage à Zlatan (Ibrahimovic) », a ironisé Nicolas Mahut.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Alexandre Esquenet, vendredi 27 mai 2016, 23:25

    On reste dans le chocolat de toute façon ^^

Aussi en Tennis

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs