Accueil Guerre en Ukraine

La Russie annonce «élargir l’offensive» en Ukraine, Kiev devenue ville-fantôme

La guerre frappe dans et autour de Kiev. L’armée russe a reçu samedi l’ordre d’élargir son offensive sur l’Ukraine. Le chef de l’ONU, Antonio Guterres, a fait part de la détermination des Nations unies de renforcer l’aide humanitaire au peuple ukrainien.

Temps de lecture: 3 min

De violents combats se déroulent à Kiev, la capitale devenue ville-fantôme avec un couvre-feu instauré samedi jusqu’à lundi 8 heures. L’armée de terre ukrainienne dit avoir détruit une colonne de cinq véhicules russes, dont un char. Un haut immeuble résidentiel a été touché par un tir de missile. Kiev et Moscou se rejettent la responsabilité de ce tir.

Le métro de Kiev est à l’arrêt et sert de « refuge » antiaérien aux habitants. Les forces ukrainiennes ont aussi fait état de « violents » combats à 30 km au sud-ouest de la capitale où les Russes « essayent de faire débarquer des parachutistes ».

Une nuit « difficile »

Dans l’immédiat, « la nuit va de nouveau être difficile. Les soldats (russes) essaient toujours d’entrer dans Kiev », a écrit samedi soir sur son compte Telegram le maire de la capitale ukrainienne, l’ancien champion du monde de boxe Vitaly Klitschko.

L’Ukraine fait état de 3.500 victimes dans les rangs de l’armée russe.

Les ministres européens des Affaires étrangères se réuniront dimanche à 18 heures (17 heures GMT) en visioconférence pour renforcer l’aide militaire aux forces ukrainiennes.

L’armée russe « élargit l’offensive »

L’armée russe a reçu samedi l’ordre d’élargir son offensive sur l’Ukraine, « dans toutes les directions ».

Les forces russes ont pénétré en profondeur depuis le Nord, l’Est et le Sud, mais se heurtent à la résistance de l’armée ukrainienne et n’ont pour l’instant pris le contrôle total d’aucune ville ukrainienne, selon plusieurs sources occidentales.

La Russie a engagé en Ukraine « plus de 50 % » de la force qu’elle avait massée aux frontières du pays et apparaît « de plus en plus frustrée » par la ferme résistance de l’armée ukrainienne, a affirmé un haut responsable du Pentagone.

Moscou a publié samedi des images prises dans la zone d’exclusion de Tchernobyl dont la prise, intervenue jeudi, suscite l’inquiétude.

Deux cents civils tués, afflux de réfugiés

Le gouvernement ukrainien a fait état de 198 civils tués, dont trois enfants, et plus d’un millier de blessés depuis le début de cette invasion. Des dizaines de militaires ont également perdu la vie.

La Russie ne donne, elle, aucun bilan sur ses pertes. Le ministre ukrainien de la Défense affirme que 3.500 soldats russes ont été tués depuis jeudi, sans fournir d’éléments matériels.

Armes et aide occidentales

Le président ukrainien Volodomyr Zelensky a affirmé qu’« armes et équipements de nos partenaires sont en route pour l’Ukraine ».

Soulignant « un changement d’époque », le gouvernement allemand a décidé d’autoriser la livraison à l’Ukraine de 1.000 lance-roquettes et 500 missiles sol-air, rompant ainsi sa politique d’interdiction de toute exportation d’armes létales en zone de conflit.

Washington a annoncé une nouvelle aide militaire de 350 millions de dollars.

La Belgique, la République Tchèque, ou les Pays-Bas ont notamment annoncé l’envoi d’armes ou d’équipement, défensives s’agissant de la France.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Haegelsteen Philippe, dimanche 27 février 2022, 7:42

    Nous devrions tous afficher le drapeau ukrainien à nos maisons et insister pour que les communes et le gouvernement fassent de même.

  • Posté par Thiolon Alain, samedi 26 février 2022, 23:35

    C'est bien beau tout ça mais cette terrible pandémie de covid où en est on ?

  • Posté par Lecocq Jean-Louis, samedi 26 février 2022, 23:37

    Par solidarité avec les russes, les chinois préparent le virus suivant.

  • Posté par Martin Roland, samedi 26 février 2022, 20:44

    Vite ! Que les allemands envoient ASAP leurs stinger en Ukraine !

  • Posté par Raspe Eric, dimanche 27 février 2022, 8:59

    staquet, le vulgaire toutou pouilleux a poupou dans son délire putride devient lassant. Le masque est définitivement tombé. Et encore une lapée de carapils frelatée au méthanol, une. Parce que tu le vaux bien, déchet.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une