Accueil Guerre en Ukraine

La Belgique fournit des armes supplémentaires à l’Ukraine et ferme son espace aérien à tous les avions russes

Temps de lecture: 4 min

La Belgique va envoyer 3.000 fusils automatiques supplémentaires et 200 armes antichars vers l’Ukraine, a indiqué dimanche sur la chaîne flamande VTM Nieuws le Premier ministre Alexander De Croo avant de le communiquer également sur le réseau social Twitter.

Samedi, le Premier ministre avait annoncé l’envoi de quelque 2.000 fusils automatiques de type FNC, fabriqués à Herstal, et de 3.800 tonnes de fuel à l’armée ukrainienne. Trois cents militaires belges vont également être déployés dans le courant de la semaine prochaine en Roumanie dans le cadre de la force de réaction rapide de l’Otan.

Le Premier ministre De Croo avait un entretien samedi soir avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky. « Il avait l’air très combatif », a commenté le Premier ministre. « Il indique que ses troupes sont très motivées, mais il réclame un soutien militaire supplémentaire pour permettre à son pays de se défendre. »

La Belgique va donc répondre à la requête de l’Ukraine. Le Premier ministre a ainsi mentionné dimanche l’envoi d’un total de 5.000 fusils automatiques et 200 armes antichars. Il s’agit d’un équipement standard qui devrait permettre à l’armée ukrainienne de mieux se défendre. Les quatre F-16 qui opèrent actuellement dans les États baltes se verront également attribuer une zone d’action plus étendue.

Fermeture du ciel belge

La Belgique va fermer son espace aérien aux avions russes, a indiqué dimanche sur Twitter le Premier ministre, Alexander De Croo.

« Nos espaces européens sont des espaces ouverts. Ils sont ouverts pour ceux qui relient les gens les uns aux autres pas pour ceux qui cherchent à les agresser brutalement », a-t-il déclaré.

Le ministre fédéral de la Mobilité, Georges Gilkinet, a pour sa part écrit sur Twitter que l’Europe « doit isoler économiquement la Russie, au niveau financier, mais aussi dans les airs ». « Nous nous coordonnons avec nos collègues européens sur le sujet ».

La DGTA doit valider la décision politique

« Il s’agit d’une décision politique. C’est à présent à la Direction générale du Transport Aérien (DGTA) de l’exécuter », a précisé le porte-parole du ministre Gilkinet, sans pouvoir dire quand la mesure sera effective. « Des décisions sont par ailleurs en cours au niveau européen afin d’interdire le survol des avions russes sur tout le territoire du Vieux Continent », a-t-il ajouté.

Les pays d’Europe ferment l’un après l’autre leur espace aérien

De l’Allemagne à la Suède en passant par notre pays, la Pologne ou l’Estonie, les pays européens ont annoncé dimanche la fermeture de leur espace aérien aux avions russes.

L’Allemagne a fermé son espace aérien aux avions russes. La mesure s’applique aux vols à destination de l’Allemagne, mais aussi aux avions qui survolent le pays. Les vols humanitaires sont exclus de l’interdiction. La mesure est prise pour trois mois.

Le gouvernement luxembourgeois a aussi annoncé dans un communiqué « préparer les notifications nécessaires pour fermer » son espace aérien aux compagnies russes dès dimanche. Le Luxembourg est une plateforme majeure pour les avions-cargos et l’acheminement de fret en Europe.

Autre pays frontalier de la Belgique, les Pays-Bas ont également annoncé fermer l’espace aérien néerlandais aux aéronefs russes.

Dimanche matin, l’Italie a annoncé à son tour fermer son espace aérien à la Russie, selon un communiqué du gouvernement qui ne précise toutefois pas l’entrée en vigueur de cette mesure. L’Italie a demandé à l’ensemble des Etats membres de l’Union européenne de suivre le mouvement. La France aussi a réclamé « une coordination européenne rapide sur le sujet ».

Lors de la réunion prévue dimanche des ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne, « nous pousserons pour une fermeture à l’échelle de l’UE », a déclaré de son côté sur Twitter le chef de la diplomatie danoise Jeppe Kofod.

Puis la France a annoncé dans l’après-midi qu’elle allait également fermer son espace aérien « aux avions et compagnies aériennes russes » à compter de dimanche soir.

Ces pays rejoignent la Pologne, la Tchéquie, l’Estonie, la Bulgarie, la Finlande, le Danemark, et la Moldavie ou encore le Royaume-Uni, qui ont déjà annoncé une sanction semblable.

La Russie réagit

En représailles, Moscou a commencé à interdire le survol de son territoire aux avions liés aux pays européens ayant annoncé de telles décisions ces derniers jours.

Les avions en provenance d’Europe occidentale qui se rendent au Japon ou en Corée du Sud doivent habituellement passer par la Russie. Les compagnies aériennes doivent désormais trouver d’autres itinéraires, ce qui entraînera probablement des temps de vol plus longs et une consommation de carburant plus élevée.

Suivez le conflit en Ukraine en direct sur notre site https ://www.lesoir.be/

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

21 Commentaires

  • Posté par stals jean, dimanche 27 février 2022, 16:15

    Toutes ces singeries européennes Poutine n'en a rien à foutre, la seule et unique façon d'empêcher Poutine de massacrer les gens en Ukraine viendra de l'OTAN ou ne viendra pas...les Pouvoirs publics européen contribuent aux massacre des gens vu qu'il est impossible aux troupes de l'Otan de pénétrer en Ukraine et de tirer sur l'armée russe. envoyer des soldat belge en Roumanie est une imposture absolue vu que les armes de Poutine ne déborderont pas de l'Ukraine. De Croo comme tous les autres comme à quelque niveau de Pouvoir sont des irresponsables couplé à des collabos de l'OTAN aux mains des américains...l'Histoire jugera, Poutine bien entendu mais ceux qui lui ont tendu et qui lui tendent la perche de jour en jour sont des irresponsables en puissance. Les gens meurent, De Croo, Macron et tous les autres, Biden Johnson aussi devront être jugé pour complicité dans la poursuite de ces actes de provocations imbéciles et inutiles vu que Poutine sait que l'Otan ne peut rien lui faire tout en se faisant passer pour la victime obligée de se défendre...

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, dimanche 27 février 2022, 20:26

    Rarement lu un tel salmigondis d'incohérences au fil des phrases, <stals>. Plus moyen de remettre les pieds sur les pédales ?

  • Posté par Staquet Jean-Marie, dimanche 27 février 2022, 19:56

    J'espère que vous avez coupé votre gaz, Collin. Joignez le geste à la parole, dans "votre manière à vous de combattre"... Comme vous n'êtes toujours pas partie sur le front, même pour mettre des bandages, avec votre brevet de secouriste (ce qui serait pourtant utile), faites au moins quelque chose!

  • Posté par Staquet Jean-Marie, dimanche 27 février 2022, 19:52

    Collin: allusion sans aucun fondement. Par contre, je sais par expérience personnelle que ça devient réellement sérieux, les grands va-t-en-guerre sont les premiers à détaler. Vous auriez fait quoi, quoi en 1940? Ah oui... des collectes pour la Croix-Rouge. C'est "votre manière à vous"...

  • Posté par collin liliane, dimanche 27 février 2022, 19:31

    @Staquet Jean-Marie En 40, nul doute que vous seriez allé faire un régime thermal à Vichy.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une