Accueil Monde

Le président ukrainien Zelensky, l’ancien comique devenu chef de guerre résolu

Certains Ukrainiens avaient douté de lui, craignant que cet outsider livre l’Ukraine à la Russie. Mais, contrairement au président afghan qui avait fui avant même l’arrivée des talibans, Zelensky est resté au pays, courageusement.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

Toute ma vie, j’ai essayé de faire sourire les Ukrainiens », avait lancé Volodymyr Zelensky le 21 avril 2019 lors de sa prestation de serment comme président ukrainien. « Dans les cinq années qui viennent, je vais tout faire pour que vous, les Ukrainiens, ne pleuriez pas. » Un engagement qu’il n’a malheureusement pas pu tenir : la guerre lancée en Ukraine par Vladimir Poutine a déjà fait couler beaucoup de larmes et de sang.

Mais, grâce à ses messages vidéo fermes et résolus depuis le terrain ukrainien, le jeune chef de l’Etat (44 ans) qui y est apparu vêtu de kaki et mal rasé, s’est taillé une stature d’homme de la situation. « Je suis là. Nous ne déposerons pas les armes. Nous défendrons notre Etat, notre territoire, notre Ukraine, nos enfants », a-t-il ainsi lancé samedi matin depuis une rue du centre de Kiev, après avoir refusé la proposition américaine d’une évacuation pour sa famille et lui.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs