Accueil Guerre en Ukraine

Bernard Rimé: «Sur la pente d’une vie émotionnellement difficile»

Attentats, covid, inondations, Ukraine… la population a “dégusté” ces dernières années. Le docteur en psychologie Bernard Rimé décode les risques et la manière de s’en prémunir.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 6 min

La guerre en Ukraine, dans une région culturellement et géographiquement proche de nous, est tout à la fois une occasion de « communion » avec un peuple opprimé et un vecteur de stress. Quel peut être son impact sur le moral des Belges ? Ces derniers sont-ils encore capables de faire preuve de résilience ou le conflit est-il la goutte qui fera déborder le vase ? Nous avons sondé Bernard Rimé, professeur en psychologie sociale à l’UCLouvain, spécialiste des émotions collectives.

Le cerveau humain peut-il résister dans le long terme à une succession de crises inédites comme les attentats, le covid, les inondations et maintenant une guerre à une journée de voiture Bruxelles ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs