Accueil

CFE retrouve son niveau d'avant-crise

Le chiffre d'affaires du groupe industriel CFE a retrouvé son niveau d'avant-crise, a fait savoir l'entreprise lundi à l'occasion de la publication de ses résultats annuels. Le groupe a annoncé fin décembre la scission de ses activités CFE et Deme. Pour l'ensemble de l'année 2021, le chiffre d'affaires des deux entités combinées a progressé de 13% par rapport à 2020, pour atteindre 3,6 milliards d'euros.
Temps de lecture: 2 min

Dans le détail, les activités de CFE (activités de construction, de multitechniques et de rail ; promotion immobilière et holding) ont connu une forte hausse du résultat net avec un total record de 39,5 millions d'euros.

L'ensemble des divisions du groupe affichent des résultats positifs en forte progression. La dette financière nette reste stable, à 113 millions d'euros.

Pour cette année, CFE table sur une croissance modérée de son chiffre d'affaires et le maintien à un haut niveau de son résultat net. Fort d'un carnet de commandes bien rempli.

De son côté, Deme, spécialisée dans le dragage et l'ingénierie maritime, a observé un "net rebond" de son chiffre d'affaires par rapport à 2020 (+14,3%) pour s'établir à 2,5 milliards d'euros. Il reste cependant inférieur aux 2,6 milliards d'euros de 2019, année où la part des achats de fournitures était plus importante qu'en 2021.

Le résultat net a plus que doublé en un an passant de 50,4 millions à 114,6 millions d'euros et l'endettement financier s'est réduit passant de 489 à 392,7 millions d'euros.

Le carnet de commandes atteint 5,9 milliards d'euros contre 4,5 milliards d'euros fin 2020.

Fort de ce carnet bien rempli et des conditions de marché favorables, Deme table pour 2022 sur une hausse de son chiffre d'affaires, de son EBITDA et de son résultat net.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une