Accueil Monde

Guerre en Ukraine: quels sont les Etats qui appuient, peu ou prou, la Russie?

L’invasion de l’Ukraine par l’armée russe suscite nombre de condamnations. Mais pas seulement. D’autres voix s’entendent pour défendre la Russie de Poutine. Ou s’abstiennent de la condamner…

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 7 min

A l’heure où son initiative militaire en Ukraine secoue et déchire la communauté internationale, la Russie de Vladimir Poutine compte ses alliés dans le monde. D’autant qu’elle n’a pu éviter ce lundi la tenue d’une Assemblée générale extraordinaire de l’ONU, une réunion historique. La liste de ses amis peut se décliner en catégories bien distinctes, entre régimes affidés et amis opportunistes de circonstance. Revue de détail.

Les vassaux

Ce sont les Etats inféodés à la Russie. Les régimes qui lui ont prêté allégeance. Des inconditionnels.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Lambert Guy, mardi 1 mars 2022, 13:26

    Israël a refusé de participer à la condamnation de la rissue à l'ONU. On nous explique que c'est parce que la situation actuelle en Syrie est prioritaire. Je suis étonné mais Israël est libre de ses choix. Par contre, je viens de lire qu'Israël n'aurait pas non plus condamner à l'époque l'annexion de la Crimée par Poutine. Bon, ce n'est plus, si c'est exact, un cas unique par rapport à une situation donnée à un moment donné, c'est une répétition. Il faut au moins l'assumer. Ce n'est pas trop le cas apparemment.

  • Posté par Kaya Yüksel, mardi 1 mars 2022, 8:54

    C’est vraiment dommage d’en être arrivé là: avec un Biden qui a joué à Daladier des européens qui ont refusé de donner des armes … À se demander si cette guerre n’était pas voulu. Au lieu de retirer les soldats américains, il suffisait pourtant de les renforcer avec des soldats de l’OTAN: histoire d’être dissuasif et attendre la guerre pour se réveiller.

  • Posté par D Marc, mardi 1 mars 2022, 7:42

    La liste des "amis" des Russes est longue et imposante. Les sanctions ne devraient-elles pas s'étendre à ces pays pour éviter le contournement des mesures contre la Russie. Par exemple, ne faudrait-il pas interdire tous les clubs de foot (ou autres sports) financés par les pétro-dollars?

  • Posté par Desmet Marc, mardi 1 mars 2022, 6:47

    Le dictateur russe aura réussi au moins 3 choses: a) réveiller l'Europe, b) justifier à 100% l'OTAN, c) la nécessité de faire un maillage Européen gaz/eau/électricité/carburants. Plus que jamais "l'Union Fait la Force"

  • Posté par Lejeune Michel, lundi 28 février 2022, 22:57

    Quel défilé de paires de c... Impuissantes! Crève Poutine

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs