Accueil Société

Guerre en Ukraine: la demande de comprimés d’iode en plein boom en Belgique

La situation actuelle en Ukraine ne nécessite pas la prise de comprimés d’iode, a twitté l’Agence fédérale de contrôle nucléaire, tandis que les pharmacies sont prises d’assaut. En aucun cas, ils ne doivent être pris préventivement, ni de sa propre initiative. Pour les plus de 40 ans, c’est contre-productif, et même potentiellement toxique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

C’est la ruée dans les pharmacies depuis jeudi dernier. La date coïncide avec le feu vert donné par la Chambre à la possibilité de se faire vacciner contre le covid dans les officines. Mais aussi avec l’invasion de l’Ukraine par la Russie et la prise de Tchernobyl, qui ont réveillé la crainte d’un accident nucléaire.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par Dupont Vincienne, lundi 14 mars 2022, 22:52

    Sinon "prenez uniquement de l’iode sur recommandation des autorités", si c'est comme pour le masque, les "zautorités" nous diront le lundi que ça ne sert à rien, le mardi que c'est absolument indispensable, et le mercredi que ceux qui ne prennent pas leur comprimé sont des criminels.

  • Posté par Dupont Vincienne, lundi 14 mars 2022, 22:39

    Moi, j'ai demandé à mon pharmacien si je pouvais avoir du cyanure à la place de l'iode mais il parait que ce n'est pas prévu dans le plan. Ce monde manque décidémment de sagesse.

  • Posté par Lecocq Jean-Louis, mardi 1 mars 2022, 0:50

    La Russie compte environ 6.000 têtes nucléaires. Alors si l’autre taré décide de tourner la clé, les pilules d’iode hein….

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mardi 1 mars 2022, 11:21

    Oui en effet... Un peu l'effet d'un "Dafalgan" pour soigner un cancer en phase terminale.

  • Posté par Staquet Jean-Marie, mardi 1 mars 2022, 10:37

    Il suffit de coller la tête d’Emmanuel André qui dit de mettre un masque, des palmes et du tissu sur l’embout du tube. Vous allez voir, ils vont tous le faire.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs