Accueil Guerre en Ukraine

La Russie mise au ban des Nations unies à New York

Une résolution négociée à l’Assemblée générale cherche à rassembler le plus grand nombre possible d’États « déplorant » l’invasion russe de l’Ukraine, tandis qu’un autre projet présenté au Conseil de sécurité visait à faciliter l’acheminement de l’aide humanitaire auprès des 7 millions de déplacés internes, malgré le probable veto russe.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

Marginalisée dans la crise ukrainienne, l’ONU accueillait lundi deux sessions extraordinaires en théorie incompatibles, quoique toutes deux aussi pressantes : à l’assemblée générale, ses 193 Etats-membres de l’organisation se réunissaient en urgence pour mettre la Russie à l’encan ; au Conseil de sécurité, la France soumettait un projet de résolution visant à faciliter une action humanitaire d’urgence, soutenue par la Norvège, l’Albanie, les Etats-Unis, l’Irlande, le Mexique et le Royaume-Uni.

Lors de la première session, Moscou acculé se défendait de ses actions, cherchant désespérément une poignée de soutiens parmi les autres régimes autoritaires de la planète : Syrie, Chine, Cuba, Iran, Corée du Nord, Myanmar, Soudan, Venezuela, Nicaragua.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, mardi 1 mars 2022, 23:35

    Question: Pour limiter la casse , L'ONU pourrait-il envoyer des "casques bleus" en Ukraine ??

  • Posté par Baeyens Remi, mardi 1 mars 2022, 13:15

    Depuis les régimes nazis, avons nous appris quelque chose ? La réponse est non ! L'invasion de l'Ukraine en est la preuve. La sécurité internationale est lettre morte. On entend les discours qui ne se souviennent de rien. Poutine est un nazi qui utilise les mêmes raisons qu'Hitler.

  • Posté par collin liliane, lundi 28 février 2022, 23:57

    "Le rouble russe a plongé de près de 30 % par rapport au dollar lundi 28 février 2022 après que les puissances internationales ont imposé de nouvelles sanctions plus sévères à Moscou en raison de son invasion de l’Ukraine". Et ce n'est qu'un début. Les Russes vont apprécier...

  • Posté par Debersaques Bart, lundi 28 février 2022, 23:36

    Je souhaite le Titanic Russe un bon iceberg et qu'il font la même bêtise de le prendre par le flanc.

  • Posté par Debersaques Bart, lundi 28 février 2022, 23:33

    Appartement la "démocratie guidé" en Fédération Russe ne dispose pas d'un "garde fou". Le fou a mit ses potes en partout et la population Russe est devenue trop moue pour lever le doit en quantités. Ils on mit un "projectile non-guidé" au gouvernail de leur Titanic.

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs