Accueil Sports Football Football belge Standard

Arnaud Bodart, le bouc émissaire du Standard

Arnaud Bodart, le héros du début de saison, l’homme qui a pris ses responsabilités face aux médias et supporters en tant que capitaine, traverse aujourd’hui une période noire.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Rien ne va plus pour le portier du Standard. En l’espace d’une semaine, le voilà pointé du doigt suite aux revers à Ostende et contre La Gantoise. Dans ces deux rencontres, il a commis, il est vrai, une erreur qui s’est payée à chaque fois cash. Et comme les Liégeois sont incapables de marquer, un but concédé est synonyme de défaite. Évidemment, les erreurs d’un gardien se voient nettement plus que celles d’un médian ou d’un attaquant.

Deux bourdes qui lui ont valu de fameuses critiques de la part de son… propre coach, Luka Elsner. Ce dernier a estimé que son gardien « n’a pas fait son travail correctement ». Et même si Arnaud Bodart reconnaît ses erreurs et ses responsabilités (comme il l’a toujours fait depuis le début de sa carrière), cela ne suffit pas aux yeux de l’actuel entraîneur du Standard qui a souligné que « lorsqu’on prend cette responsabilité, il faut arrêter de faire l’erreur après. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Feracin Patrick, mardi 1 mars 2022, 19:11

    On ne devrait pas laisser discréditer au profit de manoeuvres internes un Standardman de souche qui a démontré tout le dévouement, la qualité et l'esprit qui font partie de l'ADN du club! Honte au management !

  • Posté par HEUSDAIN Alain, mardi 1 mars 2022, 16:38

    Tout à fait d'accord. Il commet "deux bourdes" lors des deux derniers matches. Mais que dire de ces joueurs qui setrainent sur un terrain à l'image de Donnum. Et quand à 11 contre 10 pendant une mi-temps, on ne se crée pas la moindre occasion, ce n'est pas la faute de Bodart.

  • Posté par De Blomme Dimitri, mardi 1 mars 2022, 15:37

    C'est honteux de critiquer les joueurs qui ont la fibre rouge. Elsner ne doit pas oublier qu'il n'est que de passage dans ce club. Courage Arnaud, tu ne mérites vraiment pas ca !

Aussi en Standard

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs