Accueil

Les citoyens désireux d’héberger des Ukrainiens peuvent se signaler à leur commune

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Ce jeudi, la proposition formelle de la commission européenne visant une protection temporaire qui octroierait automatiquement un titre de séjour aux Ukrainiens sera examinée. En Belgique, une personne sous protection temporaire n’est pas incluse dans le réseau d’accueil de Fedasil, sauf en cas de besoin.

Le centre d’accueil établi dans l’ancien hôpital Jules Bordet à Bruxelles permettra d’offrir un premier hébergement pour une période limitée. Les Ukrainiens y seront enregistrés et pourront déposer leur demande de protection automatique. A partir de là, le dispatching se poursuivra auprès des communes qui, en collaboration avec le Centre national de crise, seront responsables de la coordination de l’hébergement sur le terrain.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs